Actualité

Le FC Mantois éliminé du 5e tour de coupe de France aux pénaltys

Actu du 14 octobre 2012

5e tour de coupe de Frnace, ce week-end et un match piège pour le FC Mantois partenaire de Gestion Du Net qui affrontait le CSL aulnay, pensionnaire de DSR sur son terrain et invaincu cette saison.

Un match joué sur un terrain synthétique nouvelle génération inauguré cette semaine . Pour Robert Mendy et ses troupes peu habitué à de bons parcours en coupe de France, il s’agissait d’éviter le piège.

Le match :

Composition pour le FC Mantois : Gueye, Keita ( 60e Mendy ), Ba, Gomis, Diabira, Mbizi, Isli, Raddas (70e Banor), Baradji (Barry 72e) , Ismael Sassi, Diawara

Le FC Mantois entame bien al rencontre et se crée une très grosse occasion dès la 2e minute de la rencontre avce une offrande de  Mamadou Diawara pour Fabien Raddas qui de manière incompréhensible frappe à côté des buts alors qu’il est dans les 6 mètres.

Quelques instants plus tard, Mamadou Diawara sur une longue touche de Raddas  se retrouve en position idéale mais décroise trop sa frappe.

Le jeu reste équilibré malgré un avantage en terme d’occasions nettes pour le FC Mantois mais le score à la pause est de 0 à 0.

Mantes revient avec de bonnes intentions en seconde période et va ouvrir le score à la 50e minute avec un centre de Raddas fort devant le but poussé au fond des filets par un défenseur d’Aulnay.

Cinq minutes plus tard, sur un long ballon, sortie du gardien du CSL aulnay à l’extérieur de sa surface, main et expulsion. Sur le coup-franc Mamadou Diawara envoie le ballon en pleine lucarne et permet à Mantes de mener 2 à 0 à 11 contre 10.

A 10 contre 11, c’est Aulnay qui se montre le plus entreprenant et à la 70e minute, Yvans Gomis  dribble dans sa moitié de terrain et se fait chipper le ballon avec une sanction immédiate  qui amene un centre et un but du CSL aulnay.

Aulnay reprend confiance et continue à pousser malgré son infériorité numérique.  Pendant ce temps, le FC Mantois multiplie les occasions avec tour à tour Raddas après un slalom dans la défense qui fait un mauvais choix dans son dernier geste, ensuite en 4 contre 1  avec Raddas  une nouvelel fois seul face au but sur son pied droit choisit de se remettre sur son pied gauche se fait contrer par le gardien.

Quelques instants plus tard, Brahim Baradji tout seul devant le gardien remplaçant tergiverse et voit son ballon contré in extremis.

Après ce nombre d’occasions manquées, ce qui devait arriver arriva avec à la  75e minute, une touche pour Aulnay, récupérée par un joueur du CSL qui tente une frappe du pointu qui passe sous le ventre de Malik Gueye.  2 à 2  devant un stade survolté tout acquis à la cause des joueurs d’Aulnay sous Bois. Quelques instants plus tard, le capitaine du Mantois Bakary Diabira écope d’un second carton jaune synonime d’expulsion.

Les deux équipe vont jouer la prolongation à 10 contre 10.

Durant cette prolongation Mantes multiplie les attaques, sans être très tranchant malgré une dernière occasion d’Ismael Sassi en une deux avec Barry qui se retrouve face au gardien et se fait déséquilibrer par un défenseur sous les yeux de l’arbitre qui laisse jouer, c’était la dernière occasion du match.

C’est la séance de tirs aux buts qui désignera celui qui sera présent au 6e tour et à ce jeu là Mantes va se montrer très maladroit avec tout d’abord Diawara qui ouvre la séance pour Mantes mais manque sa tentative qui heurte la barre transversale. Aulnay prend l’avantage, Ismael Sassi marque, Balthazar Mbizi pas très heureux dans la rencontre envoie un ballon dans les nuages. Isli marque mais ce sera insuffisant pour Mantes sortit sur le score de 4 pénaltys à 2.

Réaction de Robert Mendy le manager du FC Mantois  furieux après ses joueurs: ” Il n’y a pas d’excuses. C’est inadmissible, c’est une faute professionnelle qu’on a commise alors qu’on menait 2 à 0 avec un gardien expulsé à 11 contre 10 et ils reviennent à 2 à 2 et méritent amplement leur qualification car la coupe c’est avant tout un état d’esprit et là on l’avait pas du tout. On perd sur ce match 3 défenseurs dont deux bléssés et on n’a très mal préparé la reception d’Aubervilliers.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
424 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·