Actualité

Le Bilan de la saison de Noisy par Nasser Sandjak

Actu du 4 juin 2012

Deux jours après le match nul concédé à Dieppe, l’Olympique Noisy le Sec partenaire de la communication Internet de Gestion Du Net attend maintenant de connaitre son avenir. Ce championnat 2011-2012 qui avait marqué la volonté de la FFF de refondre les championnats au fur et à mesure afin de redescendre le nombre de clubs évoluant en national vers la ligue. Cette saison c’est la CFA 2 qui a était concerné avec 128 clubs répartis sur 8 poule au départ de la saison d’un championnat qui n’en comptera plus que 112 la saison prochaine. Soit 16 descentes supplémentaires impliquant près de 40 clubs.

A ce jeu là, Noisy le Sec qui a terminé 12e sur 16 est donc dans l’expectative à la fois avec le sentiment de ne pas avoir démérité tout au long de la saison, d’avoir eu souvent le sentiment d’injustices sur des matchs couperets qui prennent en fin de saison toute leur importance.

Nasser Sandjak le coach de l’olympique Noisy le Sec  pas encore totalement remis de cet énième rebondissement qui a eu lieu lors de la 30e journée de championnat nous livre ses confidences.

Je suis très frustré de la saison pour plusieurs raisons :

- La première est qu’on ne devrait jamais descendre. On a le sentiment de s’être fait piéger à plusieurs occasions tout au long de cette saison. On a eu 6 matchs ou l’on a perdu des points dans les arrêts de jeu sur des penaltys ou sur décisions arbitrales contestables. La goutte d’eau a été le match à Marck ou l’on mène tranquillement 1 à 0 et on prend un pénalty dans les arrêts de jeu !!! Cette décision incompréhensible de l’arbitre de la rencontre nous sanctionne injustement et dans le même temps permet à Marck de revenir au score ce qui nous prive de deux points et qui aujourd’hui nous manque cruellement.

- Un deuxième exemple, car nous en avons en réserve, concerne Gravelines qui va gagner en fin de saison des matchs à Boulogne (la meilleure équipe de ce championnat pour moi) et à Rouen qui plus est dans les arrêts de jeu alors que tous les matchs sont, comme par hasard, terminés. Alors que nous nous apprêtions à fêter notre maintien depuis au mois dix minutes, on apprend que Gravelines a bénéficié… d’un penalty qui sauve les sauve et…. Rouen aussi. Vous avez dit bizarre… ? J’ai assez d’expérience pour savoir ce qui se passe sur les terrains en fin de saison mais là…..

- Ensuite sur la gestion financière des clubs en championnat de France amateur. Quand on sait que Jamel Sandjak notre directeur général est d’une rigueur financière phénoménale sur la gestion du club et qu’on ne peut se permettre de prendre des joueurs de meilleurs qualités qui mettraient en péril la santé financière du club, tu constates, qu’ailleurs, dans les championnats, certains clubs se permettent de trainer des dettes de centaines de milliers d’euros de découvert en continuant à recruter des joueurs prestigieux. Ou est l’équité sportive ? Il suffit pour s’en convaincre de suivre, sur les sites internet, l’actualité de ces clubs. Aujourd’hui, au-delà de ma frustration, je suis serein car il y a des gens à la Fédération qui sont responsables et qui sont là pour faire respecter cette équité sportive.

Enfin, pour ce qui nous concerne, le club, on ne lâchera jamais quand il s’agit de défendre nos droits ou ceux des clubs qui sont dans notre situation. On fera se qu’il faut pour être attentif à ce qui va se passer dans les jours qui viennent.
On s’est construit dans le dur depuis 30 ans et on sait que rien n’est facile dans notre société. Si j’ai appris quelque chose dans ma vie c’est bien dans l’histoire du club. L’an prochain on sera pour la 24e saison consécutive en Championnat de France, je vous le garantis.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
706 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·