Actualité

La Colombienne lourdement sanctionnée

Actu du 26 février 2010

Après la sanction que vient de subir notre partenaire Internet l’ES Colombienne ( déclassé pour ces deux équipes seniors et U15, suspension de son président,etc.) pour une faute individuelle d’un de ses éducateurs, l’ES Colombienne a décidé de réagir. Nous vous proposons par le biais de cette lettre ouverte réalisée par René Silo le président de la Colombienne de soutenir le club dans cette période difficile.

Colombes le 25 février 2010

 

Lettre ouverte à nos adhérents, à nos joueurs, leurs familles,

  à  nos bénévoles, à l’ensemble des personnes qui aident et aiment notre club, la Colombienne.

  

Etre Président de la Colombienne n’est pas seulement un titre honorifique, il est des moments, surtout les difficiles, où  je dois assumer l ‘intégralité de mes fonctions et prendre la parole pour expliquer parfois l’inexplicable.

 Aujourd’hui c’est tristement le cas.

Il est inutile de rappeler les évènements, ils sont connus de tous.

 Le plus  important est de bien comprendre que l’esprit de la Colombienne est et restera toujours le même.
 Certes l’un d’entre nous a failli  et gravement  puisque les conséquences pour le club sont énormes, mais que l’on ne compte pas sur moi pour enfoncer le clou. Je ne mange pas du pain de la rancune ni de la vengeance.

 Qui peut dire qu’un jour, il ne commettra d’erreur ? Aucun d’entre nous. Certes la faute est là et bien là, mais je préfère me souvenir des heures, des jours où  la preuve de son attachement pour notre club était bien réelle. L’envie de victoire a sûrement été plus forte que la raison. Je n’en dirai pas plus. Maintenant, ce qui m’importe au plus au point, c’est vous.

Ne vous laissez pas aller au découragement ; l’épreuve est dure mais nous allons redresser la tête. L’erreur de l’un des nôtres ne peut en aucun cas entacher toute notre structure. Nous devons être solidaires, être à la hauteur de cette épreuve et continuer à soutenir et être fiers de ce club centenaire.
 

 

 

 Nos valeurs ne changeront pas ; travail, esprit d’équipe, courtoisie, respect des autres ; tout ceci ne sont pas de vains mots. Depuis des décennies ces valeurs sont appliquées à des centaines d’enfants et bon nombre d’entre eux ont réussi à orienter leur vie grâce à elles. D’ailleurs l’un des notre (Mickael CIANI) vient d’être retenu en équipe de France pour le match France/ESPAGNE

Tout ce travail ne peut être balayé par cette bourrasque qui nous secoue tous au plus profond de nous-mêmes.  Les tempêtes, je connais, les ouragans aussi, ils sont terribles et leurs conséquences souvent désastreuse ; mais l’homme qui veut, est un homme qui peut.

 Ces évènements doivent nous servir de ciment pour nous souder dans l’adversité  et ensemble, tous, nous allons lutter avec force pour sauver notre honneur.

 J’en appelle à toutes les instances sportives, municipales et politiques qui connaissent l’œuvre que représente notre club dans notre cité et peuvent attester de son indispensable utilité ; et bien sûr Monsieur Philippe SARRE, notre maire Mesdames Michèle FRITSCH, Nicole GOUETTA, (Conseillères Générale) Monsieur Bernard LUCAS (conseiller général) Madame Rama YADE,  (Conseillère Municipale de Colombes, Ministre de la Jeunesse et des Sports),

 La décision prise que chacun connaît désormais est lourde de conséquences pour le club et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire appel et de se battre jusqu’au bout

L’avenir du club en dépend et cela nous permettra de témoigner de notre implication sur le terrain social et sportif de notre commune et du travail accompli depuis tant d’années

Devant ce futur combat, je veux pouvoir compter sur vous tous pour soutenir notre club, ses dirigeants, ses joueurs, ses entraîneurs et surtout ses bénévoles sans lesquels il ne pourrait  fonctionner.

 D’un mal il faut sortir un bien ; ce triste évènement doit nous encourager à continuer dans notre voie éducative par le sport.

Eduquer, former, enseigner, ne sont pas que des mots, ils sont la trame d’un projet que depuis cent ans la Colombienne tisse avec patience, voire même obstination, et nous nous devons de continuer vaillamment ce pour quoi nous nous investissons avec tant de passion.

Je sais que vous serez au rendez-vous,

 Je vous remercie tous chaleureusement.

 

Pour le bureau

Le président  René  SILO


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (1 votes, note : 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
285 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·