Actualité

DHR: la Colombienne triomphe à Montrouge

Actu du 22 avril 2012

Une semaine après son match nul à Noisiel (1-1), l’ES Colombienne (3e, 51 points) jouait cet après-midi une partie de sa saison, sur le terrain du FC Montrouge (2e, 53 points). Retour sur ce match.

ES Colombienne: Rudy Boubouille - Hamza Bekkari, Moussa Hemdani, Stéphane Egea, Alan Roch - Francky Boucard, Nino Mendy, Lahzar Bekkari (Saadna 67e), Hakim Qouchich (Chabba 24e) - Baba Traoré (Lerandy 72e), Sabri Said.

Avertissement(s) : L. Bekkari (43e), Chabba (79e).

Entr.: Farid Guerfi.

MFC : Pierre Jaubert - Thomas Trummer, Gianni Quattrucci, Frédéric Jonquet, Alexandre Augeux - Jean-François Yippe, Stevie Paviot, Jérôme Cadoret (Lamarle 55e), Valentin Sizorn (Fayo 90e), Mickael Ribeiro - Loïc Barul (Kouame 77e).

Avertissement(s) : Jonquet (27e), Trummer (72e), Ribeiro (72e, 75e), Paviot (88e).

Exclusion : Ribeiro (75e).

Entr. : Farid El Arche.

Condamnée à attaquer pour recoller au classement et s’offrir une fin de saison intéressante, l’ESC se présente chez son voisin de Montrouge dans un schéma classique, à deux pointes -Sabri Said et Baba Traoré- et deux organisateurs excentrés. Une tactique plutôt offensive et osée, face à un MFC invaincu depuis le 4 décembre dernier,  et qui comptait dans ses rangs plusieurs vieilles connaissances de Gestion Du Net ayant porté notamment les couleurs de l’AS Orly ( Cadoret, Quattrucci, Fayo) ou entrainé l’UJa ( Farid Elarche). Dans le jeu, les premières minutes voient l’engagement général prédominer, et les deux équipes concentrer leurs efforts sur les duels de l’entrejeu. Derby oblige, l’entame est donc musclée, et peu d’occasions sont à ressortir de la première période, jusqu’au penalty -discutable- obtenu par les locaux, et catapulté sur le poteau par Trummer (37e).

Côté bleu, la première alerte est à mettre à l’actif de Traoré, qui manque de puissance dans sa tentative du gauche (42e). dans les arrêts de jeu, c’est encore l’avant-centre colombien qui trouve Jaubert sur le chemin de son enroulé du droit (45+2).

La seconde période débute sur une lointaine tentative de Nino Mendy, forçant le portier du MFC à sortir le cuir, qui prenait le chemin de sa lucarne (45e). Si elle ne permet pas aux siens d’ouvrir le score, cette occasion a le mérite de de donner le ton d’une deuxième partie de match plus enlevée. Successivement, Bekkari de la tête (50e), Mendy d’une frappe sèche (55e) et Chamma, sur coup-franc (63e) amènent le danger sur la cage des jaunes, contraints de procéder en contre face à l’allant offensif de leurs visiteurs.

La domination des hommes de Farid Guerfi enfle à l’exclusion de Ribeiro, visiblement trop bavard au goût du corps arbitral, et donne un dernier quart d’heure au parfum de KO. À la 81e minute, Said se voit refuser un but pour un hors-jeu plus que limite, avant que Moussa Hamdani ne délivre les siens au bout du suspens, du plat du pied droit et après un service idéal de Saadna (0-1, 90+2).

Dans une ambiance folle, l’ESC accroche une victoire à l’envie qui la rapproche de la tête du championnat, puisque Saint-Laur a concédé le nul à Villemomble (2-2). Les bleus se hissent à la deuxième place du classement, ne devançant Torcy qu’à la différence de buts (+19 contre +16).

Réaction de Farid Guerfi (coach ESC) : ” Je m’attendais à un match de ce genre, avec beaucoup d’engagement physique, des longs ballons de la part des adversaires. On a failli se faire piéger une ou deux fois, car on ne s’est pas lâché. Maintenant, le championnat n’est pas fini, et cette victoire nous relance un peu. À mon avis, si montée il doit y avoir, tout se jouera à Torcy sur l’avant-dernière journée. “

Réaction de Moussa Hemdani (capitaine ESC) : ” C’est vraiment une grosse satisfaction, parce qu’on a été la chercher, cela n’a pas été facile. C’est une belle victoire, qui nous relance dans la course à la montée. On a eu un passage à vide, habituel à la Colombienne, entre février et mars. On s’est beaucoup parlé, on savait qu’il fallait se remobiliser et ne pas gâcher le travail de huit mois sur trois matches. On s’est remis en question, et on va essayer de finir fort. “


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (4 votes, note : 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 183 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·