Actualité

DHR: la Colombienne gagne à Igny et prend la tête de la DHR

Actu du 4 mars 2012

Tous les voyants sont au vert à la Colombienne. Si le championnat de DHR se repose ce week-end, l’ESC était sur le pont pour rattraper le déplacement à Igny (10e, 22 points) avec la possibilité de chipper le fauteuil de leader aux lusitanos de Saint Maur, en cas de victoire. Retour sur ce match.

ES Colombienne: Rudy Boubouille - Hamza Bekkari, Sofian Boutouba, Moussa Hamdani, Stéphane Egea - Francky Boucard, Mjaned Saadna (B. Hamdani 89e), Alan Roch -Mohamed Chabba (Achour 80e), Mama Traoré (J. Koffi 60e), Sabri Said.
Coach: Farid Guerfi.

Malgré les absences de Lerandy (blessure) et Zaoui, ainsi que les présences forcées de Said et Bekkari, légèrement malades, l’ESC réussit son entame de match. Bien en place, le bloc bleu maîtrise le jeu, et Igny voit vite rouge. Dès la 23e minute, le corner de Bekkari trouve la tête décisive de Boucard, qui catapulte le cuir au fond des filets essonais. Les minutes suivant cette ouverture du score voient la Colombienne reculer, et laisser le jeu aux locaux. À la demi-heure de jeu, Traoré écrase sa frappe, pourtant en très bonne position.

Sur une action balbutiante, Igny revient au score, grâce à une frappe des 18 mètres, au beau milieu d’une défense attentiste (41e). Mais il en faut plus pour déstabiliser le collectif de l’ouest parisien. Trois minutes plus tard, Boutouba centre sur Chabba, qui trouve la reprise de volée de Traoré d’une tête en retrait. 1-2, score à la pause.

Au retour des vestiaires, l’ESC connaît un quart d’heure convaincant, avant de baisser de nouveau le pied. Sans maîtrise du jeu, les hommes de Farid Guerfi se créent tout de même des opportunités en contre, mais ni Saadna, ni Chabba, ni Said, qui voit sa reprise dégagée sur la ligne, ne trouvent l’ouverture. Igny se contente alors de jeter de longs ballons dans la boîte des visiteurs, sans succès.

Mais un but d’écart ne pouvait suffir à la Colombienne, qui marque un troisième pion grâce à Said, qui profite d’un mauvais dégagement du portier adverse pour ajuster un enveloppé du droit des 35 mètres (85e). La messe est alors dite, et malgré six longues minutes d’arrêts de jeu, l’ESC s’impose dans le sud de l’Île de France, et prend le fauteuil de leader de DHR.

Réaction de Farid Guerfi
: “On a su résister à la pression de leur jeu long. C’était la première fois qu’on avait autant de changement dans notre organisation. Notre dernier match remontait au 24 janvier, c’est donc comme un nouveau championnat qui démarre. Malgré quelques petites erreurs qui m’ont passablement énervé, on a su faire preuve de beaucoup d’altruisme. On a marqué quand il fallait, on est resté en place quand ils nous bousculaient. Je suis content de voir l’équipe prendre les quatre points. “


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
244 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·