Actualité

DHR: la Colombienne battue par Moissy

Actu du 11 mars 2012

Nouveau leader de DHR, l’ESC réalise un début d’année sans fausse note. Meilleure défense et 2e attaque du championnat, les bleus accueillaient aujourd’hui Moissy, qui semble déjà ne plus avoir grand chose à jouer cette saison. Retour sur ce match.

ES Colombienne: Rudy Boubouille - Hamza Bekkari, Sofian Boutouba, Moussa Hamdani, Stéphane Egea - Francky Boucard, Mjaned Saadna (Achour 80e), Alan Roch - Mohamed Chabba (Traoré 61e), Didier Lerandy, Sabri Said.

Coach: Farid Guerfi.

Auteur d’une entame timorée sur un terrain d’une qualité plus que médiocre, l’ESC déroge à ses habitudes avec un bloc bas, permettant à Moissy de mettre en place un jeu direct. Mais les minutes passent, et les bleus remontent. Un peu plus joueuse après un quart d’heure, la Colombienne se crée les premières occasions. Sur un centre de Lerandy, Chabba est en position idéale mais manque son coup de tête, seul face au but (20e). Peu après, Boucard lance Lerandy, qui tergiverse à l’entrée des 18 mètres adverse avant d’être repris par le portier Seine-et-marnais (25e).

Sans être flamboyante, l’ESC continue d’obtenir des opportunités. Pourtant, ni Saadna, d’une tentative de lob des 35 mètres sauvée sur la ligne (34e), ni Hamdani de la tête (37e), ni Lerandy, oubliant Chabba et Said, seuls en retrait (40e), n’arrivent à ouvrir le score.

Dans un ultime élan, Said, fauché en pleine surface, crut obtenir un penalty (45+) mais l’arbitre ne siffla pas. La pause étant donc sifflée sur une marque nulle et vierge.

Au retour des vestiaires, Colombes se relâche. Trahie par un milieu moins agressif et des latéraux au marquage laxiste, l’ESC voit Moissy revenir dans le match. Preuve en est, la première occasion des visiteurs, repoussée par le poteau (60e). Les longs ballons moisséens posent de plus en plus de problèmes à l’arrière-garde de Farid Guerfi. À un quart d’heure du terme, c’est un mauvais placement de cette dernière qui permet à l’attaquant laché par Bekkari, sur un centre au second poteau, d’ouvrir le score (0-1, 75e).

La fin de rencontre est à sens unique, mais à jouer en dilettante trop longtemps, Colombes pousse trop tard sur l’accélérateur. Et les bleus ont beau se créer une huitaine d’occasions dans les dix dernières minutes, c’est bien Moissy qui vient s’imposer dans les Hauts-de-Seine. Une désillusion pour Farid Guerfi, même si malgré ce revers, l’ESC reste leader. Attention tout de même, car Saint-Maur n’est désormais plus qu’à un point…

Réaction de Farid Guerfi: “Je suis rentré aux vestiaires quatre minutes avant la fin, car je savais qu’on n’égaliserait pas. On n’avait pas le rythme physique en deuxième période. Certains joueurs nous font payer leurs absences à l’entraînement… Je les avais alerté sur la rigueur à avoir, et aujourd’hui, on perd un match qu’on doit pas perdre, face à un adversaire qui a joué les coups comme on aurait du les jouer. Ce n’est pas grave de perdre un match, mais ce qui m’inquiète, c’est qu’on a été incapables de hausser le ton. C’est notre première défaite à la maison depuis trois ans, et ça, c’est difficile à avaler.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (1 votes, note : 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
179 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·