Actualité

DHR: la Colombienne concède le nul à Noisiel

Actu du 15 avril 2012

Malgré deux handicapants revers subits ces dernières semaines, l’ES Colombienne (3e de DHR, 49 points) n’a pas laissé s’envoler ses rêves de montée. Deux points séparaient ce matin les bleus de Montrouge et Saint-Maur (co-leaders, 51 points), avant le coup d’envoi de leur déplacement à Noisiel (8e, 33 points). Pour ce match, Farid Guerfi devait composer sans Said (suspendu) et Egea (raisons personnelles).

ES Colombienne: Rudy Boubouille - Sofian Boutouba, Moussa Hamdani, Naïm Veydert, Hakim Quouchich (Lerandy 68e) - Mohamed Chabbah (Saadna 76e), Francky Boucard, Nino Mendy, Hamza Bekkari, Alan Roch (L. Bekkari 46e) - Baba Traoré.

Entr.: Farid Guerfi.

Contrainte de composer avec un fort vent de face en première période, la Colombienne réalise une entame médiocre. les bleus déjouent face au combat physique imposé par le NFC, et rendent ballon sur ballon à des adversaires qui n’en demandaient pas tant. De cette première partie de match engagée ne filtrent que très peu d’occasions, dont la première est paradoxalement à mettre à l’actif de l’escouade de Farid Guerfi, via un coup-franc de Veydert qui manque de peu le cadre noisielien (30e).

Un peu mieux après vingt minutes, l’ESC n’en est pas moins dominée par des locaux en panne d’efficacité offensive. Pourtant, à quelques secondes de la pause, un long coup-franc botté par le portier Seine-et-marnais atterrit sur la barre transversale de Boubouille, avant de profiter à l’attaquant vert qui ouvre le score, Dans un mélange de réalisme et d’absence de marquage (1-0, 45+).

Fort logiquement, le troisième de DHR récite un plus séduisante partition avec le vent en poupe, en seconde période. Dès les toutes premières secondes suivant la reprise, Lahzar Bekkari, alors fraîchement entré en jeu, égalise d’une frappe croisée sans concession (1-1, 49e). Un but bienvenu, puisque les bleus font ensuite preuve d’un manque de précision alarmant sur la gestion de ses phases arrêtées, qui est habituellement l’un de leurs points forts.

Noisiel, qui a cessé d’exister à la pause, voit Lerandy puis Bekkari manquer le coche, tout comme Boucard, dont la frappe enroulée frôle le poteau (80e). Malgré l’exclusion de Boutouba (81e), le collectif altoséquanais continue de faire le forcing dans les dernières minutes. Sans succès, puisque le NFC conserve son résultat nul jusqu’au coup de sifflet final, profitant d’attaques toujours plus désordonnées du côté colombien.

Malgré ces deux points glanés hors de ses bases, l’ESC voit les Lusitanos de Saint-Maur creuser l’écart en tête du championnat, à la faveur d’un large succès sur Choisy le Roi (4-1). Dans l’attente du résultat de Montrouge, Farid Guerfi voit son groupe relégué à quatre longueurs du leader. La montée semble désormais hors de portée.

Réaction de Farid Guerfi: “Il y a trop de joueurs qui n’ont pas résisté à la pression physique, et à celle imposée par le public. Après le match, j’ai vu des joueurs qui avaient failli, et qui ne semblaient même pas s’en rendre compte. Pour retenir du positif, on peut mettre en avant notre belle réaction en début de deuxième période, surtout qu’on n’avait, aujourd’hui, ni la force ni la volonté d’aller chercher mieux. Il nous a manqué cet état d’esprit combattif.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
242 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·