Actualité

DH: le RSC Montreuil craque sur la fin face au Mée

Actu du 4 décembre 2011

Le RSC Montreuil a enfin mis terme à une série de 6 matches sans victoire, la semaine passée, en allant l’emporter sur le terrain d’Issy. Un redressement qui arrive à point nommé avant le match de cet après-midi, face à le Mée. Le club de Seine et Marne est cinquième et en embuscade avant le coup d’envoi, alors que le RSCM pointe en dixième position, toujours pas à l’abri de la zone rouge.

RSC Montreuil : Yannick Germannaud - Yohann Chabban, Kamel Zarour, Rudy Matomina, Mahamadou Tounkara - Karim Boukraoui, Masai Massengo, Kevin Reupené, Salihou Badiaga, Mohamed Daoudi - Sabri Boussorra.

Remplacements:
62′ Sala pour Badiaga
69′ Boua pour Daoudi

Coach: Marcel Fidelin.

-

Les verts et rouge entament bien la rencontre, avec un Daoudi dont la frappe du plat du pied droit force le portier adverse à s’employer, dès la 10ème minute. Le RSC a le monopole du ballon, avec en face une équipe du Mée qui joue systématiquement long. La possession est à l’avantage des locaux. Peu après la demi-heure de jeu, un coup-franc atterit dans la surface Méenne. le capitaine touche le ballon de la main, et la sentence ne se fait pas attendre: penalty et carton rouge. Sabri Boussora se charge d’ouvrir le score, un à zéro pour Montreuil.
Malgré l’infériorité numérique, le Mée repart de l’avant, avec un mental d’acier, comme depuis le début de la saison. Malgré leur jeu long et leurs impacts incessants, les visiteurs sont toujours menés à la pause.

Au retour des vestiaires, Les protégés de marcel Fidelin continuent de proposer du jeu, de prendre des initiatives. Le Mée ne change pas sa philosophie, et balance à tour de bras dans la boîte des locaux. Une stratégie finalement payante, à un quart d’heure du terme. La défense du RSCM, trop joueuse, cafouille et laisse l’attaquant adverse marquer en deux temps. Derrière, Montreuil réagit et se crée plusieurs bonnes occasions, dont un but signé Massengo, refusé pour un hors-jeu imaginaire. Sur le contre (91ème), La défense est une nouvelle fois trop haute, et laisse l’attaque adverse faire la différence, dans un mélange d’apathie et de démotivation. Défaite au bout du suspens pour un Montreuil pourtant joueur, à l’inverse total du scénario vécu la semaine passée, à Issy.

Réaction de Marcel Fidelin, coach du RSCM: “Ils n’ont pas un jeu génial, mais jouent direct et ont un très gros mental. J’ai beaucoup de choses à reprocher à mes joueurs, surtout derrière. On joue trop à la baballe devant, on en reparlera mardi. On recherchait trop à construire par rapport à eux. On est trop joueurs, et ne faisons pas assez preuve de profondeur”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
376 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·