Actualité

DH: Montreuil s’incline aux Ulis malgré une belle remontée

Actu du 4 mars 2012

Dans un championnat de DH tronqué (les équipes ayant joué entre 12 et 15 journées), le RSC Montreuil ne sait pas vraiment où se situer. 10e, avec quatre petits points d’avance sur la zone rouge, et l’Ararat Issy, les verts se déplaçaient cet après-midi aux Ulis, qui squatte le haut du tableau (4e, 35 points). Retour sur ce match.

RSCM: Yannick Germannaud - Amine Lallem, Eric Lacomat, Kamel Zarour, Salihou Badiaga - Yannick Fidelin, Siné Danioko, Masai Massengo - Sabri Boussora (Teby 70e), Soufian Bouterfass (Daoudi 57e), Monsia Boua.

Coach: Marcel Fidelin.

Pas au mieux au classement, le RSCM se tire une balle dans le pied dès l’entame. Après tout juste une minute de jeu, un corner fuyant trouve un attaquant des locaux qui vient crucifier Germannaud, au second poteau. Ce désavantage immédiat fait perdre tous moyens aux verts, qui n’arrivent pas à entrer dans le match. La domination totale du COU se confirme à la vingtième minute. La sortie hasardeuse de Germannaud profite à un essonais, qui vient lobber le portier du RSCM d’une touche de balle parfaite, depuis les 35 mètres.

Les dix dernières minutes avant la pause sont bien plus convaincantes pour les hommes de Marcel Fidelin. Mais Boussora ne cadre pas sa volée (35e), et Bouterfass bute sur un portier alerte (38e). Malgré tous ces efforts, la pause est sifflée sur un score de 2 à 0 pour les Ulis.

Mis à mal en première période, les verts entament la seconde partie par le bon bout. La domination et le contrôle du jeu a clairement changé de camp, et Montreuil se crée occasion sur occasion, butant sur un gardien en forme olympique. Remplacé par Teby, Boussora est exclu hors du champs de jeu pour n’avoir pas respecté l’intégrité physique d’un banc de touche pourtant sans défense. Alerté par son assistant, l’homme en noir n’hésite pas et sort le rouge. Le premier de la carrière d’un joueur exemplaire. Comme quoi…

À dix minutes du terme, Teby réduit enfin la marque d’une reprise excentrée, après un cafouillage. Ce but redonne espoir aux visiteurs qui vont même égaliser grâce au coup de casque d’un Fidelin à la détente stratosphérique, sur corner (85e). Les occasions se succèdent, et Montreuil croit pouvoir arracher la victoire. Mais au bout des arrêts de jeu (90+4), les Ulis marquent le but de la victoire, sur un contre rapidement mené. Une défaite au goût amer pour des verts qui n’ont pourtant pas démérité, et qui devront rapidement relever la tête pour mener à bien l’opération maintien.

Réaction de Sabri Boussora: “Je trouve ça cruel, on ne méritait vraiment pas de perdre ce match. On va retenir la très bonne deuxième mi-temps qu’on a fait, et laisser de coté le reste. Continuons de travailler pour nous maintenir, car c’est la seule chose qui compte”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
318 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·