Actualité

DH: match nul entre le PSG et le BMSF

Actu du 19 février 2012

Alors que ce dimanche voyait s’affronter le RSC Montreuil et l’ASSOA dans un derby Gestion du Net au fort parfum de maintien, le BMSF se déplaçait au camps des loges pour y affronter la troisième équipe du PSG. Vainqueur sur le terrain de l’Ararat le 29 janvier, le Blanc-Mesnil n’a plus perdu depuis début décembre, et pointe avant le coup d’envoi à la deuxième place du classement. La victoire sur le terrain des rouges et bleu était donc impérative pour continuer à rêver de montée.

BMSF : Gregory Goffaux, Christophe Salibur, Fabien Paul (Foglia 80e), Mickael Colosse, Willy Clerima - Wounde Diarra, Dautel Mekody, Aurélien Salmier, Wesley Baheng (Maytraud 65e) - Karim Belkadi (Sissako 56e), Timoni Mendes.

Entr. : Franck Salingue

Au camps des loges, l’entame de match est parsemée d’imprécision. Les deux équipes peinent à se mettre en route, ce qui offre un premier quart d’heure moyen. Malgré une précipitation évidente conjuguée à un manque d’inspiration inhabituel, les visiteurs se créent la première occasion, par Mekodi, dont la tentative en déséquilibre est détournée sur la ligne de but par le portier parisien.

S’en suivent une frappe de Belkadi, repoussée en corner par le portier adverse (25e), et un essai lointain de Salmier, du gauche (31e). Face à cette domination stérile, le PSG tente sur coups de pied arrêtés, sans créer aucun danger.

Après la pause, le BMSF encaisse d’entrée l’ouverture du score. Pas en grande difficulté jusque là, Diarra touche de la main un ballon flottant dans sa surface, et offre un penalty aux locaux, qui ne se font pas prier pour convertir l’occasion.

Paradoxalement, ce but réveille les hommes de Franck Salingue, qui se veulent plus offensif par la suite, s’armant d’un jeu plus direct. A l’heure de jeu, Belkadi manque son face à face. Il sera malheureusement imité par Salmier, une poignée de minutes plus tard.

Dans une dernière demi-heure ressemblant à s’y méprendre à un siège des buts parisiens, le Blanc-Mesnil ne trouvera l’ouverture que sur le tard. Entré en tant que deuxième attaquant pour apporter un peu plus de consistance au front offensif du bloc de Franck Salingue, Maytraud égalise à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Un moindre mal pour un BMSF volontaire, qui ne repart qu’avec deux points de son déplacement dans les Yvelines.

Réaction de Franck Salingue: “On concède un but facile et on ne repart pas avec les quatre points. On est déçus, frustrés de ne pas avoir profité de nos temps forts et de cette deuxième mi-temps positive, on a donné le bâton pour se faire battre. On aurait pu éviter ce but, qu’on leur donne.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
266 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·