Actualité

DH: le BMSF s’impose face au Racing Levallois

Actu du 4 décembre 2011

Cela fait six matches, avant la rencontre du jour, que le BMSF n’a plus connu la défaite en championnat. Une bonne série qui se traduit par une alléchante quatrième place au classement, à un petit point du leader de Boulogne Billancourt. Le moment rêvé, donc, pour recevoir le Racing 92, qui pointe à une bien triste 14ème position (lanterne rouge), avec un objectif : ne pas s’éloigner de la tête de la poule.

BMSF: Gregory Goffaux - Christophe Salibur, Mikael Colosse, Abdoulaye Sangaré, Jeremy Maytraud - Timoni Mendes, Adnane Guerrab, Aurélien Salmier, Karim Belkadi, Amine Chamma - Oumarou Sissako.

Remplacements:
65′ Baheng pour Sissako
67′ Wounde Diarra pour Guerrab
75′ Paul pour Belkadi

Coach: Franck Salingue.

-

L’entame de match est légèrement à l’avantage des locaux, dans un rythme pas très intense. Belkadi ouvre le score dès la dixième minute, au sortir d’un contre emmené par Salmier puis Sissako, qui adresse un parfait centre au cordeau depuis la droite au buteur, qui ajuste le portier adverse en face à face. Puis le match tombe dans une certaine médiocrité, le BMSF se crée quelques occasions, mais reste trop approximatif pour doubler la mise avant la pause, sifflée sur le score d’un but à zéro.

La seconde période repart sur les mêmes bases: un jeu concentré au milieu, et peu de choses à se mettre sous la dent. Le Racing livre une partie anonyme, sans saveur et sans relief. Les rares occasions de la deuxième partie du match sont à mettre à l’actif de Baheng, entré en jeu, avec un bon coup de tête non-cadré (65ème), une frappe des 25 mètres qui rase le montant du portier adverse (72ème) et un but tout fait, manqué à cause du retour miraculeux du gardien du Racing. Malgré l’expulsion contestable de Maytraud à la 88ème, le score ne bougera plus. Victoire du BMSF 1 à 0.

Réaction de Franck Salingue, coach du BMSF: “C’est un match très moyen, on retiendra surtout le score. On a eu la chance d’ouvrir la marque, mais on aurait aimé mettre ce deuxième but qui nous aurait libéré. On a eu quelques occasions, mais dans le jeu, on a été un peu trop approximatifs dans l’animation offensive. C’est une victoire dans la douleur”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (1 votes, note : 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
406 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·