Actualité

DH: l’ASSOA lâche encore des points à domicile face au PSG

Actu du 3 décembre 2011

Encore une fois la semaine passée, l’ASSOA a démontré qu’il est parfois plus dur d’atteindre le Graal de la victoire à domicile. De nouveau tenus en échec, dans un match fou, par Evry, les verts retrouvaient encore leurs supporters, cet après-midi, face à la troisième équipe du PSG. Encore une fois, le mot d’ordre d’Adrian Suka était de prendre des points à la maison. Retour sur la rencontre.

ASSOA: Grégory Grandin - Soihylo Meité, Jordan huber, Maxime Moysan, Julien Jacob - Adler Innocent, Kevin Velasques, Sirou Kanté, José Daveiga, Amigo Nsingi - Foued Halis?.

Remplacements:
65′ Filomin pour Halis
72′ Vatrit pour Kanté
75′ Mebarki pour Daveiga

?Coach: Adrian Suka.

-

Le problème, quand on ne gagne pas chez soi, c’est qu’il arrive un moment où il devient compliqué de gérer sans se faire peur. C’est exactement ce qu’il s’est passé cet après-midi, à Saint Ouen. Trop timorés, l’ASSOA encaisse l’ouverture du score dès la première minute. Suite à un débordement côté droit, suivi d’un centre, la défense verte ne bloque pas l’axe, et le 10 parisien n’a plus qu’à ajuster, du plat du pied, aux six mètres. Mais la suite réserve moins de mauvaises surprises aux hommes d’Adrian Suka. Car Saint Ouen se relève vite. Loins de se laisser démobiliser par le but, ou même impressionner par les couleurs de leurs adversaires du jour, les verts prennent le contrôle du jeu. Toujours aussi laborieux offensivement quand ils sont chez eux, les situations de but se font rares. Mais à la 40ème minute, c’est au sortir d’un long une-deux avec Kanté que Méïté vient se présenter seul et ajuster le portier du PSG, en bout de course. Quatre minutes plus tard, Daveiga aurait même pu donner l’avantage aux siens, mais son coup de tête, en face à face, ne trompe pas le gardien adverse. À la pause, le score est de 1 but partout.

La seconde période recommence comme s’est terminée la première: sous le signe du vert et blanc. Saint Ouen continue de produire du jeu, et d’imposer un tempo qui étouffe les parisiens. Après dix minutes de jeu, le corner de Nsingi trouve Moysan, qui reprend de la tête sur la barre. Le cuir lui revient, et il faut alors un sauvetage miracle d’un défenseur sur sa ligne de but pour empêcher l’ ASSOA de prendre l’avantage pour la première fois de la partie. Dominateurs jusqu’à lors, la troupe de Suka connaît alors un coup de moins bien. D’abord physique, qui finit par déteindre sur le jeu. Moins incisifs, ils laissent la rencontre sombrer dans une torpeur qui dictera le rythme de la dernière demi-heure. Le match se termine donc finalement sur un score de parité, alors que Saint Ouen n’a toujours pas gagné à domicile cette saison.

Réaction d’Adrian Suka, coach de l’ASSOA: “Je suis content par rapport au jeu, mais il manque toujours ce déclic de la victoire à domicile. À mon avis, on n’est pas loin de l’accrocher, mais tant qu’on ne l’a pas, on devra travailler. Après, je suis convaincu que tout s’enchaînera. Au final, on est à notre place, et si on continue à jouer de la sorte, on pourra tirer notre épingle du jeu”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
274 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·