Actualité

DH : L’ASSOA grille un joker face à Les Ulis

Actu du 29 avril 2012

Quinze jours après sa première victoire à domicile de la saison face à Versailles, l’AS Saint Ouen l’Aumone accueillait cet après-midi en match en retard Les Ulis avec l’objectif de bonifier le résultat nul de la semaine passée à Le Mée et de se donner un peu d’air au classement face à un concurrent direct pour le maintien.

Pour cette rencontre, Adrian Suka était privé de Amigo Nsinghi, Roland Ndouna, Jordan Huber et avait choisi d’aligner l’équipe suivante :
Grégory Grandin, Djibirirou Niakaté, Julien Jacob Maxime Moysan, Imad Aydid, Adler Innocent, Sekhou Kanté ( 74e Mohamed Mebarki), Soihilo Meité ( Mathieu Filomin ), Armel Dabie ( 74e Mathieu Vatri), José Da Veiga, Foued Halis
Coach : Adrian Suka
Composition pour les Ulis : Nicolas Nimias, Karamoko Koné, Aymar Nkodia, Nicolas Brafine, Cédric Harnais, Martial Dorian, Ichraf El Harrani , Zoumana Kanté (85e Mangonbo) , Moussa Sissoko, Yannick Lekadou( Amadou Ndiaye ) , Karim Ben Taieb ( Cédric Petillaire 85e)
Coachs : Jean-Claude Sadou, Mahamadou Niakaté

Une rencontre jouée sous un vent violent qui avantage en première période l’ASSOA qui domine quelque peu l’entame de la rencontre face à une équipe des Ulis qui utilise sa vitesse pour les contres.

La première occasion est à mettre au crédit des hommes d’Adrian Suka avec une frappe de Armel Dabie à la 9e minute qui passe à côté des buts de Nimias.

Deux minutes plus tard, Foued Halis lance en profondeur Soihilo Meité qui prend de vitesse Aymar Nkodia élimine Nimias et pousse le ballon au fond des filets.

Les Ulis restent très présents malgré ce but à l’image du virevoltant Karim Ben Taieb et il s’en faut d’un rien pour que la tête de Sissoko à la 23e minute ne trouvle le fond des filets de Greg Grandin.

Un jeu qui reste équilibré jusqu’à la 37e minute et un coup-franc de Amad Aydid dévie par le vent et détourné in-extremis par le portier des Ulis Nicolas Nimias.

43e minute : Moussa Sissoko très présent depuis le début de la rencontre devance Gregory Grandin de la tête mais heureusement pour l’ASSOA cela passe au ras du poteau des buts.

La dernière occasion de la première période est à mettre au crédit de l’ASSOA avec un une-deux entre Foued Halis et Soihilo Meité en face à face mais Nimias vigilant se jette dans ses pieds et reprend le ballon.

1 à 0 à la pause pour l’ASSOA.

Un début de seconde période amorphe de la part des joueurs d4adrian Suka qui pènent à dépasser le milieu de terrain et laissent la main mise sur le jeu aux Ulis. Les Ulis vont être récompensés à la 55e minute avec un coup-franc détourné par le mur et repoussé par Gregory Grandin, Zoumana Kanté profite du manque de réaction de la défense de l’ASSOA pour pousser le ballon au fond des filets.

Réaction de l’ASSOA quatre minutes plus tard avec  Foued Halis lancé à la limite du hors jeu qui tergiverse, se retourne et transmet le ballon à Sekhou Kanté dont la frappe sera contrée par Nkodia.

66e minute : Le tournant du match, avec un ballon en profondeur qui arrivé sur Djibirirou Niakaté qui hésite et envoie une remise molle à Greg Grandin, Moussa Sissoko a senti le coup et devance le portier de l’ASSOA pour donner l’avantage aux siens.

Adrian Suka joue son va-tout en apportant quelques changements offensifs, l’occasion pour l’ASSOA de reprendre enfin le fil du match face à une équipe des Ulis dont l’apport d’Amadou Ndiaye en sentinelle devant la défense reflète les intentions de profiter des contres.

89e minute : Foued Halis bien lancé en profondeur pénètre dans la surface et se fait déséquilibrer par son adversaire. Penalty tiré par Halis qui trouve le poteau. Dans la foulée, l’arbitre signale un coup-franc indirect à 6 mètres des buts mais la frappe de Julien Jacob trouve devant elle une forêt bleue.

Les Ulis vont placer une dernière banderille avec  un corner joué en deux temps, la défense de l’ASSOA reste statique avant que le ballon n’arrive aux abords de la surface et ne trouve El Harrani qui croise sa frappe et trompe Gregory Grandin.

Un score qui aurait pu être plus lourd dans les arrêts de jeu avec Sissoko qui perd son duel face à Grandin, Petillaire reprend le ballon de la tête et trouve la transversale.

Défaite 3 buts à 1 de l’ASSOA qui devra lutter jusqu’au bout pour se maintenir.

Réaction de Adrian Suka le coach de l’ASSOA : Quand Vendredi à la veille d’un match il n’y a que 10 personnes à l’entrainement , tu ne sais même pas si les joueurs ils sont là, tout est là. On n’a été mauvais dans tous les domaines. Il reste maintenant 4 matchs ou tu lâches ou tu lâches pas.”

Réaction de Julien Jacob, le capitaine de l’ASSOA :Même si on ne fait pas une bonne première mi-temps on s’en sort bien à la mi-temps avec cet avantage, après on n’a été amorphe pendant vingt minutes et on prend ces deux buts. Ils en voulaient plus que nous. On n’a pas joué comme une équipe qui joue le maintien aujourd’hui, on a joué comme des sénateurs ce n’est pas comme ça qu’on s’en sortira. Après le pénalty c’est une anecdote. on n’était pas du tout dans l’esprit. Il va falloir se déchirer un peu plus que ça si on veut espérer quelque chose. C’est le reflet de ce qui se passe la semaine. Avec plus de détermination et de rigueur on aurait pu espérer quelque chose aujourd’hui mais c’était pas le cas aujourd’hui.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 330 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·