Vidéos

CFA: victoire de l’AC Amiens sur le terrain de l’UJA

Actu du 26 novembre 2011

La 12ème journée de CFA nous réserve aujourd’hui une bien belle affiche entre partenaires de Gestion du Net. L’UJA Alfortville s’est offert une bouffée d’oxygène en remportant son 7ème tour de coupe de France la semaine passée, mais aura fort à faire face à l’AC Amiens, 3ème et sur une forme impressionnante à l’extérieur (deuxième bilan du championnat, quatre victoires sur les six dernières rencontres).

Christophe Taine devra, pour ce match, se passer des services de Victor Samb et Jonathan Alpoue, respectivement suspendu et blessé, et devra trouver la formule pour que sa défense (la moins bonne de CFA) ne laisse pas trop de place aux feu-follets picards. Une rencontre qui s’annonce électrique au parc des sports de Choisy.

UJA: Sébastien Raphose - Fereira Daveiga, Julien Chevalier, Mafall Seck, Christel Kimbembe - Silva Nascimento, Carlos Moreira, Wilson Moreira - Mamadou Diarra, Yann Beauregard, Any Gbalé.
Remplaçants: Khassimirou Diop, Diawoye Diarra, Pape Bathily, Souleymane Sow, Rachid Guerrif.
Coach: Christophe Taine.

-

AC Amiens: Thomas Chatalen - Kevin Martinez, Arnold Boukamoutou, Adrien Dié, Farid Bouras - Edson Seydou, Chouaib Sagouti, Hicham Ait Ahmed, Karim Miloudi, Samir Ziouziou - Mickael Despois de Folleville.
Remplaçants: Maxime Carney, Emerick Maquinghem, Guy Tahin, Franky Nguekam, Aymar Koumon.
Coach: Azouz Hamdane.

-

Arbitre: M. Nicolas Wadoux.

Devant des tribunes qui sonnent creux, les équipes font leur entrée sur le pré. Les amiénois donnent le coup d’envoi. Après deux petites minutes de jeu, Mamadou Diarra frappe des 25 mètres, décalé à gauche. Le cuir passe largement à côté. L’entame de partie ressemble à s’y méprendre à un round d’observation, avec un jeu essentiellement fait de longs ballons de part et d’autre. Alors que les minutes s’égrainent, l’ACA prend le contrôle des débats, fait tourner et alterne jeu court et long, avec une belle maîtrise du ballon.

Pour sa part, l’UJA défend avec un bloc bas. Après sept minutes, un corner botté par Miloudi flotte dans une défense d’Alfortville peu attentive. Dans la foulée, un deuxième coup de pied de coin, joué à la rémoise par Sagouti et Ait Ahmed, pour un centre tir à ras de terre du premier, trouve la main ferme de Sébastien Raphose, qui repousse.

Le classement se ressent en ce début de rencontre, l’ACA doit tourner à 60% de possession de ballon. L’UJA se contente de contrer sur les opportunités dont elle dispose, en servant souvent directement dans la profondeur Diarra et Beauregard, avec un bloc qui donne l’impression d’être coupé en deux. C’est d’ailleurs sur un contre éclair qu’arrive la première opportunité offensive des locaux. Beauregard s’enfonce à la 12ème minute de jeu dans la moitié de terrain picarde, il transmet à Diarra dans la profondeur, mais tergiverse et se fait chiper le cuir à l’entrée de la surface. Au fil du temps, l’UJA parvient à conserver la possession, mais celle-ci reste très défensive et horizontale, avec peu de solutions dans la verticalité. Malgré tout, l’impact physique des Noir et jaune pose des problèmes aux petits gabarits amiénois, dans une belle opposition de style. À la demi-heure de jeu, un ballon mal renvoyé par la défense profite à Chevalier, qui frappe des 20 mètres. Ça passe assez largement à côté.
Les permutations sont nombreuses dans l’organisation offensive amiénoise. Avec un 4-4-2 qui se métamorphose par moments en 4-5-1. À la 39ème minute, Gbalé transmet à l’entrée de surface pour Beauregard, omniprésent, qui parvient à se mettre dans le sens du but face à Dié, mais sa frappe écrasée du gauche est trop molle pour surprendre Chatalen. Quelques instants plus tard, dans les arrêts de jeu, Gbalé transmet à Beauregard, dont la frappe est contrée en corner par Kevin Martinez. Les 22 acteurs sont renvoyés aux vestiaires sur un score nul et vierge. L’ACA aura essentiellement procédé par attaques placées, de manière très organisée, en se heurtant à un repli impeccable d’un UJA qui ne donne pas l’impression de jouer à domicile.

En seconde période, l’UJA se fait d’entrée plus pressante, et tente de prendre « Amiens-Nord » à la gorge, la frappe de Beauregard passe de très peu à coté de la cage d’un Chatalen battu. À cet instant, 3 joueurs de l’ACA partent s’échauffer.

Après six petites minutes, c’est encore une fois Beauregard, seul électron offensif Noir et Jaune qui donne l’impression de pouvoir créer une différence, qui rentre depuis le côté gauche et frappe, mais trouve de nouveau Chatalen sur sa route. Le match s’emballe quelque peu, et Ziouziou s’offre un petit festival sur le flanc gauche, repique en passant en revue deux joueurs d’Alfortville, puis tente sa chance, mais le cuir passe de peu au dessus.
Alors que l’heure de jeu arrive, Azouz Hamdane fait entrer Carney en lieu et place de Miloudi, dans un rôle d’ailier droit. L’ACA se fait plus laborieux dans la construction depuis la reprise, mais se crée les meilleures opportunités. À la 62ème, Ait Ahmed tergiverse un peu avant de décaler Ziouziou, dont la frappe sèche à ras de terre passe de peu à côté. Trois minutes plus tard, Sagouti est au coup-franc, pour une sorte de corner ouvert côté gauche. L’artificier picard envoie le cuir au point de penalty, et trouve un Maxime Carney étrangement seul, qui crucifie Raphose d’un coup de tête placé. 1 à 0 pour l’ACA. Lien de cause à effet ou non, trois joueurs de l’UJA partent s’échauffer avant même que le jeu ait repris.
La réaction des locaux est immédiate, Wilson Moreira donne à son homonyme Carlos, qui crochète intérieur, puis tente sa chance, mais le cuir est repoussé par un bon retour de Dié. Dans la continuité, Daveiga parvient à centrer depuis la droite, le ballon est contré par Boukamoutou en corner. L’UJA se lève comme un seul homme pour crier au penalty, pour une main, mais l’arbitre reste de marbre et désigne le poteau de corner.
À vingt minutes du terme, Tahin remplace Ziouziou. Dans le même temps, Beauregard et Nascimento cèdent leurs places à Diop et Diawoye Diarra pour l’UJA, après quelques courtes minutes d’échauffement.

Christophe Taine va utiliser quelques secondes plus tard sa dernière cartouche de coaching, en faisant entrer Bathily en lieu et place de Mamadou Diarra. À l’orée du money-time, Le bloc UJA est bien plus haut. On sent une réelle envie de revenir, mais les opportunités restent rares. Après 85 minutes, Wilson Moreira décale Diop, dont le centre-tir est repoussé par Dié en corner devant Chatalen, dans un parfum de panique défensive. Hamdane veut préserver son but d’avance, et fait entrer Maquinghem pour Despois. Quelques secondes avant la fin, Tahin donne à Carney, auteur d’une très belle entrée, qui frappe sur Raphose, qui repousse en corner. C’est donc finalement l’ACA qui l’emporte à l’extérieur, dans un match très serré et une opposition de styles qui aura tenu ses promesses.

Retrouver les Interviews de Christophe Taine, Azouz Hamdane et du buteur Maxime Carney ainsi que d’autres photos de cette rencontre estampillée Gestion Du Net.
UJA / Amiens AC Interviews d'après-match par Gestiondunet


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
2 783 lectures
Réactions :
Un
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·