Actualité

CFA: l’UJA accroche le leader Dunkerquois

Actu du 5 novembre 2011

Depuis quelques semaines, tout va mieux à Alfortville. L’UJA a (re)lancé son championnat face au LOSC, a recollé au classement, s’est qualifié pour le 7ème tour de la coupe de France, en allant gagner à Moissy. Bref, tout va bien pour les jaune et noir qui disposent désormais d’un effectif quasiment au complet. Les futurs adversaires de Lilas (DH) en coupe accueillaient aujourd’hui le leader Dunkerquois, sans se mettre de pression inutile comme le précisait Christophe Taine avant la rencontre: ” le match le plus important sera celui de la semaine prochaine contre Avion car nous sommes en bagarre directe, c’est une équipe costaud. Ils ne sont pas leaders pour rien”. Malgré tout, le coach de l’UJA conserve des objectifs élevés: ” notre objectif est de prendre 6 points en deux matches”. Pour ce match, Alfortville pouvait compter sur le retour de Cristel Kimbembe, en partance en fin d’année dernière, mué en renfort automnal.

UJA: Raphose, Daveiga (C), Chevallier, Kimbembe, Mvuala, Carlos Moreira, Alpou, Moreira Wilson, Gbalé, Samb, Diop.

Remplaçants: Bathily, Airton Nascimento,Beauregard, Diarra Mamadou, Traoré Moriba.

Coach: Christophe Taine.

Dunkerque: Rytlewski, Bellet, Terriere, Pindi (C), Saint-Louis, Muraglia, Dumortier, Huysman, Hoguet, Leclerc, Boudaud.

Remplaçant: Senneville, Pergaud, Dorizon, Lenglet, Verplanck.

Coach: Ludovic Pollet.

Arbitre: M. Dzubanowski

C’est sans un Mafall Seck, suspendu, mais un Kimbembe titulaire, que l’UJA accueillait cet après-midi le leader Dunkerquois. Le début de match, sous la grisaille parisienne, est équilibré et ouvert. On sent une volonté nordiste de venir prendre des points dans le Val-de-Marne. Mais ce n’est pas l’UJA qui ferme pour autant le jeu, et se montre incisif d’entrée de jeu à l’image d’un duo offensif Diop-Samb très en vue sur les premières minutes. La première occasion est à mettre à l’actif des hommes de Christophe Taine. Au quart d’heure de jeu, Chevallier centre pour Wilson Moreira, c’est coupé de justesse par la défense dunkerquoise. Dans la foulée, corner pour dunkerque. Le ballon est cafouillé, mal dégagé et repris par Huysman, dont la frappe écrasée est captée par Raphose. À la 20ème minute arrive la réponse de l’UJA, avec une reprise de volée de Samb suite à un centre de Daveiga, repoussé en corner par Rytlewski.

Le match est équilibré, et on sent un UJA, qui, après un début de saison compliqué, peut tenir la dragée haute à n’importe quel adversaire de cette CFA.

Illustration à la 32ème minute: sur un ballon qui traîne dans la surface nordiste, Mvuala rejoue intelligemment en retrait de la tête et trouve Daveiga, en bonne position, qui ouvre le score d’un pointu peu académique, mais efficace. 1 à 0 pour Alfortville.

Assommé, le leader va mettre quelques minutes avant de retrouver ses esprits. À la 43ème, encore un ballon très flou dans la surface de l’UJA, qui profite à Dumortier, qui frappe mais voit le cuir repoussé en corner par Daveiga.

Dans la minute qui suit, Matthieu Hoguet se présente seul, légèrement excentré, face à Raphose, qui s’interpose et repousse le ballon qui est récupéré par Hoguet, qui sert dans l’axe un Leclerc étrangement seul, mais manque de réalisme et frappe sur le poteau. Le contre est orchestré par Samb, qui déborde sur la droite et centre pour Diop, qui tente l’enchaînement poitrine-volée, capté par Rytlewski. Dernière frayeur de la première période pour l’UJA dans les arrêts de jeu, à la 46ème, sur un centre de Leclerc, Raphose, impeccable jusqu’à lors, se troue, Huysman récupère mais frappe à côté. À la mi-temps, c’est bien la lanterne rouge qui mène face au leader.

La reprise marque une volonté toujours plus forte des franciliens d’aller de l’avant. À la 56ème, et à la suite d’une belle combinaison collective, Wilson Moreira frappe de l’entrée de la surface, un ballon repoussé par le portier Dunkerquois dans les pieds de Victor Samb, qui offre un break d’avance à son équipe. 2 à 0.Un break qui ne durera malheureusement pas, puisqu’à la 59ème, sur un coup-franc très généreusement accordé aux 20 mètres, Belet vien placer une superbe frappe qui accroche la lucarne de Raphose.

2 à 1. Puis arrive l’instant coaching.

À l’heure de jeu, Terriere cède sa place à Senneville. 5 minutes plus tard, Dorizon remplace Muraglia. Enfin, à la 69ème, Lenglet prend la place de Boudaud. En 10 minutes, tous les jokers dunkerquois sont donc usés. L’option de jeu est résolument offensive. Côté UJA, c’est Diop qui sort au profit de Traoré à la 71ème. L’UJA joue le contre, face à des nordistes qui font tout pour revenir au score. Et cela va payer. À la 82ème minute, M. Dzubanowski accorde un nouveau coup-franc très litigieux à l’entrée de surface francilienne, apparemment pour une main hors de sa surface de Raphose, peu évidente. C’est cette fois Dorizon qui se charge de mettre le ballon au fond d’une frappe enroulée. 2 partout. La fin de match tourne au vinaigre. Samb est exclu une minute après l’égalisation, l’arbitre semble perdre le contrôle de la partie avec plusieurs décisions très discutables en l’espace d’à peine 20 minutes. L’UJA finit à 10 un match dont le score n’évoluera plus, malgré l’entrée en jeu de Mamadou Diarra à la place d’Alpou à la 87ème. Score final: 2 - 2.

Réaction de Christophe Taine, coach de l’UJA: “Ce sont deux points de perdus par rapport au match, mais 2 points gagnés au classement, face au leader. On fait une belle première mi-temps, on aurait pu avoir un plus large avantage. On recule en deuxième, on a été moins rigoureux, les décisions arbitrales font partie du jeu, mais je regrette le carton de Victor (Samb) qui a fait preuve de manque d’expérience alors qu’il est sensé en apporter à l’équipe”.

Réaction de Victor Samb, attaquant de l’UJA: “On a fait des erreurs, l’arbitre à favorisé Dunkerque, c’est ma première faute, je ne mérite pas le rouge dessus. On fait un bon match, c’est deux points de perdus aujourd’hui.”

Réaction de Cristel Kimbembe, défenseur de l’UJA: “Après 6 mois sans terrain, je manque de rythme, j’espère retrouver mon niveau au plus vite. Ce match, c’est dommage car on l’a en main, on fait deux erreurs qu’on paie cash”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (2 votes, note : 3.5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
647 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·