Actualité

CFA: résultat nul entre le PSG et la JA Drancy

Actu du 29 janvier 2012

Toujours engagée en coupe de France, la JA Drancy connaît un début d’année canon. Mais avant d’écrire leur histoire sur le terrain du Gazelec d’Ajaccio, les hommes de Malik Hebbar avaient un derby à jouer, ce week-end, sans Rani Beka (suspendu), Ghili et Dahchour. Un déplacement sur le terrain de l’équipe B du PSG, qui ne s’est plus imposée depuis 7 matches, dans son complexe du camp des loges. Retour sur ce match.

JA Drancy: Jessy Rodrigues - Brice Melinard, Djamel Boudjema (C), Medhi Khalis, Macire Cissokho - Jean Oueifio, Fabien Antunes, Amath Diedhiou (Ouattara 76e) - Hamza Trasim, Ted Bolongo (Ouedraogo 82e), Fabien Ourega (Choubani 21e).

Coach: Malik Hebbar.

PSG: Alphonse Areola - Jordan Ikoko, Pierre Bourdin, Kalifa Traoré, Mohamed Diarra (C) - Ilan Boccara, Jimmy Kamghain, Ousmane Baldé (Coulibaly 61e) - Jean-Christophe Bahebeck, Neeskens Kebano, Mbaka Philtzgerald.

Coach: Franck Rizetto.

stade Georges-Lefèvre - camp des loges.

Arbitre: Mlle Frappart.

Le début de rencontre est équilibré, avec une JAD volontaire, qui essaie de bouger le bloc parisien renforcé par Kebano et Bahebeck. Une doublette très peu en vue dans le premier quart d’heure. La première occasion de la partie est à mettre à l’actif des visiteurs, et d’un bel enchaînement de Ted Bolongo, qui voit sa frappe repoussée par Areola en corner (8e). Peu après, c’est Trasim qui, d’un coup franc en force, vient donner des sueurs froides à l’arrière-garde du PSG. Sur le contre, Kebano envoie une superbe transversale sur Kamghain, dont la frappe est trop écrasée pour inquiéter Rodrigues.

Au sortir du premier quart d’heure, Drancy croit obtenir un penalty sur une sortie très en retard d’Areola dans les pieds d’Ourega, mais alors que le numéro 8 de la JAD se tord de douleur et sort pour être soigné (il ne reviendra pas sur la pelouse, remplacé par Choubani à la 21e minute), l’arbitre central reste de marbre. Au fil des minutes, le PSG fait plus tourner, et s’installe dans la moitié de terrain drancéenne, alors qu’un certain Loris Arnaud, qui hante depuis plusieurs mois le camp des loges, assiste à la rencontre depuis les tribunes.

Après 26 minutes de jeu, Bahebeck travaille bien sur la gauche, et sert un Kamghain en jambes qui s’emmêle les pinceaux, et remet au premier cité dont le centre-tir passe bien loin du cadre adverse. La réplique des blancs est immédiate, avec une frappe d’Antunes sur un décalage de Diedhiou, trop écrasée néanmoins pour surprendre le portier adverse.

Sur une pelouse ne facilitant pas la construction du jeu, Medhi Khalis, replacé en défense centrale, effectue une prestation plus que convaincante, toujours précieux dans le jeu long et plein de justesse dans ses interventions. À la demi-heure de jeu, Ikoko est averti pour une faute sur Trasim. Fâché des nombreux coups reçus, le petit métronome drancéen enchaîne quelques tours de passe-passe et envoie un bon centre repoussé par Traoré sur Bolongo, qui reprend instantanément du gauche mais loupe de peu le cadre (37e).

Trasim toujours, ajuste un coup-franc rentrant depuis la gauche, mais pas assez appuyé pour surprendre Areola (41e). La fin de premiere période est hachée, avec pas mal de petites fautes d’antijeu de part et d’autre. Le score reste nul et vierge.

La seconde période reprend avec un trio arbitral passé du gris au vert à la pause, sûrement à cause d’une trop grande ressemblance avec le maillot parisien…

La JAD, revenue avant ses homologues yvelinois sur le pré, est dominatrice d’entrée, plus percutante et appliquée. Malgré cela, les rouges et bleu ont des occasions de contre, comme à la 51e minute, et le départ de Bahebeck côté gauche, mais sa frappe puissante du gauche est claquée par Jessy Rodrigues en corner. JCB, encore lui, tente sa chance passée l’heure de jeu, après avoir repiqué depuis la droite. Ça passe une nouvelle fois très loin du cadre.

Par intermittence, Drancy donne la sensation de pouvoir accrocher un hold-up. Bien organisés, les hommes de Malik Hebbar laissent peu ou prou d’espace à leurs adversaires, et attaquent par piques, lorsque les coups apparaissent jouables. À 20 minutes du terme, un bon une-deux Bolongo-Trasim aboutit à une frappe de l’avant-centre, contrée par le retour de Diarra. Juste avant que Trasim ne récolte une biscotte, passablement énervé du traitement de faveur dont il fait l’objet.

Et à l’image du milieu de terrain drancéen, le match monte d’un cran en intensité et en énervement. Franck Rizetto, après une faute sur Diedhiou, incite ses joueurs à crier pour obtenir la faute. Pas très fin, il est imméditement repris de volée par Mlle Frappart.

Dans une fin de match épique, Trasim est d’abord à deux doigts de trouver l’entrant Ouedraogo sur un centre au cordeau (84e), avant qu’un corner joué en deux temps et un centre de Choubani ne trouve la main de Diarra en pleine surface. Encore une fois, pas de penalty pour la JAD…

Dans les dernières secondes, les assauts parisiens n’auront pas raison d’un bloc drancéen parfaitement en place. Les trois coups de sifflets sont donnés sur un score nul et vierge qui permet à la JAD de souffler. Le PSG est quant à lui toujours relégable.

Réaction de Malik Hebbar: “C’était important que les joueurs n’aient pas trop la tête à la coupe. C’est le danger sur ce genre de rencontres situées entre deux tours de coupe de France. Le championnat reste notre pain quotidien, et on a su être solides, rigoureux. Après, on a manqué d’un peu d’efficacité offensive, mais globalement, on s’est créé les meilleurs occasions, même si on n’a pas maîtrisé le match comme il l’aurait fallu. Sur l’état d’espri, en tous cas, je suis satisfait”.

Réaction de Jessy Rodrigues: “C’est un bon match, avec une belle qualité technique, beaucoup de densité. Il fallait être attentif car cela allait très vite. On a été costauds, on était venus chercher au minimum un nul, ce qui a été fait”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (3 votes, note : 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
512 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·