Actualité

CFA: Mantes s’enlise face à Avranches

Actu du 25 février 2012

Engagé dans une lutte acharnée pour le maintien, le FC Mantois connaît un début d’année bien malheureux, à l’image de son déplacement à Fontenay, ce mercredi. Malgré tout, les sang et or se maintiennent hors de la zone rouge, avec un petit point d’avance sur les deux relégables, Lorient et la Vitréenne. Aujourd’hui, les yvelinois accueillaient Avranches, leader, avec une liste d’absents allongée par Gomis (suspendu), Malick Gueye (pied), Jbara (adducteurs) et Formose Gomis (genou).

FC Mantois: Soumaré - J. Mendy, M. Diabira, Me. Gueye, B. Diabira (cap.) - Banor, Mbizi, Barry, Baradji (Soumbounou 85e) - El Baillal, Rouag.

Entr.: Mendy.

Stade Aimé Bergeal.

Contraint de composer avec un effectif décimé, Robert Mendy opte logiquement pour une stratégie relativement attentiste à l’entame des débats. Le FCM ne prend pas de risque et quadrille au mieux le pré, s’essayant au contre dès que l’occasion s’en présente. Dans une première période sans relief, la première situation chaude est pour les normands. Sur corner, une tête fait passer le cuir de peu au dessus de la cage de Soumaré. Réplique des sang et or quelques minutes plus tard, avec Barry, dont la frappe est trop molle pour inquiéter le portier adverse (25e).

À la pause, le score est nul et vierge et le FCM donne l’impression de pouvoir réaliser un exploit insensé face au leader.

Au retour des vestaires, l’histoire se répète. Les yvelinois laissent la maîtrise aux visiteurs, et respectent à la lettre les consignes de leur manager. Sans avoir réellement poussé, les franciliens sont à deux doigts de réaliser le hold-up, à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Parti presser, Malik Rouag chippe la gonfle des pieds du gardien d’Avranches, mystifie ce dernier avant de buter sur le dernier défenseur, bien revenu sur sa ligne, qui renvoie involontairement sur Barry dont la frappe surpuissante ne trouvera mieux que le poteau. Mantes, qui sortait alors d’une succession de tentatives de contres rapides manque l’occasion du match.

Une occasion qui se transforme en tournant, quand, en toute fin de partie (88e), un ballon long permet à l’ailier droit normand de récupérer, et centrer de la droite, en première intention, pour la reprise victorieuse de Theault, qui offre une victoire in extremis au leader. Mantes réalise encore une performance solide au vu de ses difficultés du moment, mais encore une fois, le FCM perd des points dans la course au maintien.

Réaction de Robert Mendy: “C’est le lot des équipes qui galèrent un peu… Je pense qu’aujourd’hui, on n’a pas vu d’écart dans le jeu entre eux et nous. On aurait pu remporter ce match sans qu’il y ait scandale car on a été impliqués dans le jeu.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
331 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·