Actualité

CFA: Mantes prend l’eau à Concarneau

Actu du 3 mars 2012

En difficulté sur ses terres (aucune victoire lors des cinq derniers matches à domicile), le FC Mantois se déplaçait cet après-midi à Concarneau. Dans leur course au maintien, les sang et or, qui réussissent bien à l’extérieur (3 victoires lors des quatre derniers déplacements), se devaient d’aller chercher un résultat dans le Finistère, sous peine de voir le premier non-relégable s’éloigner dangereusement. Retour sur ce match.

FC Mantois: Soumaré - Ba, M. Diabira, Me. Gueye, B. Diabira (cap.) - Preira, Mbizi (Baradji 59e, puis Vigier 74e), Barry, Isli (Banor 69e) - El Baillal, Rouag.

Entr.: Robert Mendy.

Sur une série de deux défaites de rang, le FCM connaît un début de match galère. Mais les bretons sont également à la peine dans le jeu, d’où une entame faite d’approximations et d’hésitations, au stade Kérampéru. Les sang et or montrent tout de même un supplément de maîtrise, mais n’exploitent pas les failles adverses, souvent à cause de mauvais choix dans la dernière passe ou le geste ultime.

En face, l’USC semble en plein naufrage, lorsque Diabira manque l’ouverture du score à quelques centimètres près, et une frappe sèche, succédant à un rush solitaire, qui termine sa course sur la barre du portier breton (20e). Cette première partie de match ne laisse filtrer que très peu d’occasions de but. Concarneau trouve une situation de frappe (35e) mais reste désespérément muet offensivement. À la pause, le score est nul et vierge.

La seconde période redémarre sur le même rythme. Le FCM fait paradoxalement l’essentiel du jeu, mais les tentatives de décalages sont trop souvent vaines pour inquiéter les locaux. C’est finalement un coup du sort qui achève les franciliens. À un peu plus d’un quart d’heure du terme (72e), Baradji se claque sur le flanc gauche, laissant son latéral dépourvu face à l’offensive bretonne. le dédoublement à droite aboutit à un centre au second poteau, et à une tête piquée de Kore, qui ne laisse aucune chance à Soumaré. À 1-0, les mantois poussent, et Robert Mendy fait passer son onze à trois attaquants. En vain, car c’est bien Concarneau qui va maîtriser la fin de partie, pour s’imposer sur la plus petite des marges. Le FCM s’enlise un peu plus avec cette nouvelle défaite, et devra batailler ferme pour rester en course pour le maintien.

Réaction de Robert Mendy: “J’éprouve beaucoup de déception, les matches passent et se ressemblent. cela tourne toujours en notre défaveur. Aujourd’hui, c’est de la faute à personne à part de la notre.C’est préoccupant, on n’a pas d’autre choix que de bosser car seul le nombre de points engrangés compte”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
321 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·