Actualité

CFA: l’UJA compromet son maintien en lâchant deux points à Avion

Actu du 14 avril 2012

Dans une situation critique en championnat (18e de CFA - Gr. A, 43 points), l’UJA Alfortville abattait ses dernières cartes en vue du maintien, cet après-midi (15h), face à Avion (17e). Un match de tous les dangers pour les hommes de Christophe Taine.

UJA : Sébastien Raphose - Julien Chevalier, Fabrice Gautrat, Cristel Kimbembe, Sébastien Blanchetière - Merson Oulaï, Wilson Moreira, Jonathan Alpou (M.Traoré 56e) - Yaya Diané (Gbalé 64e), Siny Thiam, Abdou Samb (Farnabe 72e).

Non-utilisés : Luis Moreira, Audry Mvuala.

Entr. : Christophe Taine.

Yaya Diané pardonné de ses récents écarts, l’UJA reprend tambours battants sa course aux points. Vaillants mais pas heureux en débuts de rencontre, les Val-de-marnais concèdent un penalty dès le quart d’heure de jeu, transformé par Deledeuil (0-1, 14e).

Piqués au vif malgré une entame plus que correcte, les noirs obtiennent à leur tour un penalty, que Diané catapulte sur la barre transversale de Lambenne (16e). L’ex-lorientais ne vit décidément pas les plus belles heures de sa carrière, d’autant que l’UJA fait ensuite preuve d’un manque de réussite édifiant. Le coup de casque d’Oulaï manque le cadre d’un cheveu (20e), avant que Samb, véritable épine dans le pied d’une arrière-garde hésitante, ne voit sa frappe flottante captée (24e).

Amorphes après leur ouverture du score, les Avionais procèdent en contre, face à des locaux pressants. Sur un énième débordement, Samb délivre une offrande à Thiam, en retrait. Au combat, le longiligne attaquant est le plus prompt, et pousse le cuir au fond des filets (1-1, 37e). Enhardis par ce retour au score, Alfortville semble croire plus que jamais en son destin face à un bloc nordiste regroupé, presque frileux. Le mur blanc tient bon jusqu’à la pause, malgré les efforts répétés des dynamiteurs franciliens, Alpou et Samb en tête.

De retour sur le pré quelques secondes après leurs adversaires, les hommes de Christophe Taine ont un train de retard sur l’entame de seconde période. Un décalage qui permet à un Deledeuil étrangement seul de signer le doublé d’un intelligent lob, suite à un service dans l’intervalle de Hadjal (1-2, 49e). Handicapé par ce but rapide, l’UJA a perdu de son allant offensif, à l’image d’un Samb moins influent sur le flanc gauche. Dans le marasme ambiant, un coup-franc de Blanchetière donne tout de même quelques frissons aux nordistes (53e).

Symptomatiques d’une équipe en déficit de confiance, les errances défensives se multiplient alors côté francilien. Moreira offre un ballon de but à El-Hadj Keita, dont la frappe heurte le montant gauche de Raphose (58e). Dans la continuité, Gautrat et Kimbembe s’y mettent à deux pour laisser le cuir à l’ailier avionais, qui n’appuie pas assez sa transmission à Deledeuil (60e).

Au fond du trou, à l’image de la triste sortie de Diané, l’UJA est toute heureuse de voir Keita manquer à nouveau de réalisme sur un face à face dont l’issue semblait déjà jouée (66e). Et même lorsque les noirs attaquent sans balancer, il se dégage de leur collectif une nervosité presque palpable, annihilant opportunité sur opportunité. Seul motif de satisfaction passée l’heure de jeu, l’entrée de Farnabe aurait pu être décisive si l’attaquant de poche n’avait pas buté sur le gardien (79e) après avoir chipé le cuir à son défenseur.

Dans une fin de match au fort parfum de descente, l’UJA s’en remet à un corner de Julien Chevalier qui, bien aidé par le vent, termine directement sa course dans la lucarne opposée de Lambenne (2-2, 86e). Un geste parfait, synonyme d’espoir pour des noirs qui manquent ensuite le coche sur une tête non-cadrée de Thiam (89e) et une frappe contrée de Farnabe (90+2). Condamnée à l’emporter, l’UJA concède finalement le nul et laisse filer deux nouveaux points dans une course au maintien qui semble désormais plus que compromise, puisque l’escouade de Christophe Taine reste dernière, deux points derrière leur adversaire du jour et à quatre longueurs du premier non-relégable.

Réaction de Christophe Taine (coach UJA): ” On a fait une bonne première mi-temps, leur penalty paraît logique. Notre réaction est bonne, on a quelques situations pour revenir, dont une se termine en but. À la mi-temps, on aurait pu mener au score, ce n’aurait pas été volé. Sur la seconde période, on fait un mauvais premier quart d’heure, puis on prend ce but, qui nous fait mal dans la tête. On a concédé beaucoup d’occasions, mais on a finit par revenir. Dans l’ensemble le résultat nul est équitable, maintenant il reste sept matches pour se maintenir. Ces dernières journées s’annoncent dures, mais on sait qu’on est capables d’y arriver. “


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 245 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·