Vidéos

CFA: le retour miracle d’Amiens à Aubervilliers

Actu du 10 mars 2012

Dans un début d’année pas évident, l’AC Amiens se bat pour rester au contact des équipes de tête de ce groupe A de CFA. Sevrés de victoire depuis deux rencontres, les picards descendaient en région parisienne, cet après-midi, pour y affronter un Aubervilliers invaincu depuis quatre journées. Retour sur ce match.

FC Aubervilliers: Faouzi Amzal - Karim Afkir, Gérard Dikanda, Douglas Karaascan, Amadou Cissé - Kingue Milla, Paulino Lopes-Tavares (Ait Bouhou 80e), Katanga Kibikula (Helies 80e), Abelkader Zelmati, Rachid Youcef - Stéphane Boulila.

Entr.: Abdellah Mourine.

AC Amiens: Thomas Chatalen - Fabien Iscol, Yohane Moreira, Johnson Soumahoro (Dié 68e), Farid Bouras - Romain Collet, Edson Seidou, Pierre Mouteng (Nguekam 56e) - Guy Tahin, Samir Ziouziou (Carney 61e), Mickael Despois.

Avertissements: Mouteng (52e), Carney (77e).

Entr.: Azouz Hamdane.

Amiens débute la rencontre avec un bloc haut, lui permettant de mettre la pression sur des locaux timorés. Mais le jeu long du FCA est bien rodé. Dès la 9e minute, Bouras se trouve lobé sur une allonge d’Amadou Cissé. Dans son dos, Boulila se retrouve seul et légèrement excentré, libre de placer le cuir sous le bras d’un Chatalen pas exempt de tout reproche (1-0).

Cette rapide ouverture du score met en évidence les approximations défensives et le poids des absences dans le milieu picard (Sagouti, Miloudi, Ait Ahmed, Mam Ciss). Mais même en difficulté, l’ACA semble capable de revenir. Une frappe de Ziouziou claquée (19e), un poteau en position de hors-jeu de Despois (27e) et une tête de Mouteng de justesse au-dessus (32e) masquent une difficulté grandissante à créer du jeu.

Et si certains mouvements amiénois sont la preuve formelle que ce groupe dispose de techniciens hors-normes, le dernier quart d’heure se joue sur un faux-rythme. À la pause, le FCA fait la course en tête (1-0) et en l’absence de ses créateurs, Amiens gère mal ses phases arrêtées.

La seconde période s’annonce vite comme celle de Stéphane Boulila. Dès la 48e minute, le capitaine d’Aubervilliers profite d’un long ballon de Youcef, et d’une toile de Soumahoro pour placer une frappe tendue du droit qui flirte avec la base du poteau gauche de Chatalen.

Après une première période anonyme, l’ACA ne montre pas ses plus beaux atours. Souvent individualiste dans ses choix, Ziouziou se claque seul (61e), et les picards peinent à conserver le cuir dans les 25 derniers mètres adverses. Dans le même temps, un coup-franc lointain de Youcef s’envole devant Chatalen (72e), quelques minutes avant que Kibikula ne dépose Soumahoro dans la surface, pour offrir le doublé à Boulila, seul au second poteau (77e, 2-0).

Les blancs n’y arrivent plus. Un relais Zelmati-Boulila débouche sur un pétard du premier cité, bien capté par Chatalen (83). Ce même Boulila cède sa place à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Une lourde erreur du coach du FCA, puisque sur le coup-franc qui suit, Carney dépose la gonfle sur Seydou, dont la reprise ne laisse aucune chance à Amzal (86e, 2-1).

La rencontre s’emballe alors, et sur un nouveau centre de Carney, héros sorti du banc, Tahin récupère le ballon au duel avec Cissé, avant d’ajuster le portier des locaux du plat du pied gauche (88e, 2-2). Sans jouer, Amiens revient dans un match qu’il se voyait déjà perdre. Malgré une dernière tentative signée Youcef, la rencontre s’achève sur un score nul au parfum de victoire pour des picards qui auront eu le mérite de ne jamais baisser les bras.

Retrouvez dans quelques instants les réactions d’Azouz Hamdane et Farid Bouras.
Aubervilliers / Amiens : Les interviews d'Azouz… par Gestiondunet


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 687 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·