Actualité

CFA: le FC Mantois va chercher la victoire à Lorient

Actu du 17 décembre 2011

Dans une situation périlleuse au classement, le FC Mantois se déplaçait cet après-midi en terres bretonnes, pour la dernière journée de championnat pré-trêve. Quinzièmes, les yvelinois pouvaient revenir à un point de leur adversaire du jour, et oublier le rouge de la relégation, pour enfin se concentrer sur celui du père noël.

FC Mantois 78: Gueye - Gomis, Keita, Ba, Diabira(C) - Isli, Mbizi, Sassi M., Jbara, El Baillal - Preira.

Remplacements:
46′ Sassi M. par Baradji
87′ Preira par Sassi I.

Coach: Robert Mendy.

Bien loin d’avoir les têtes aux sapins, rennes et autres paquets cadeaux, les mantois se déplaçaient sur les terres du père Gourcuff le couteau entre les dents. La réserve du FCL, qui se veut une reproduction niveau amateur du jeu de ses aînés, entame bien la rencontre. Les merlus ont donc la possession du ballon, mais fait face à un bloc sang et or en place et résistant. La première demi-heure est un round d’observation où aucune des deux équipes ne se crée de réelle occasion d’ouvrir la marque, même si les coup de pieds arrêtés distillés côté breton donnent toujours des frissons aux yvelinois. Pas vraiment dangeureux, les mantois vont pourtant prendre le match à leur compte.
À la 33ème minute, Mbizi change d’aile pour El Baillal. La pépite du groupe emmené par Robert Mendy rentre dans l’axe, et sert Preira dans l’intervalle. Ce dernier bute sur le portier adverse, avant de marquer en deux temps. Sur sa première occasion franche, Mantes cueille les oranges à froid. Des oranges qui poussent, pas abasourdis pour un sou par ce but. Mais en face, le pressing est rigoureux, et le style de jeu fait d’attaques placées, si cher au style Gourcuff, et instauré à tous les étages du club, ne prend pas. À la pause, le score est en faveur du FCM, 1 à 0.

Reartis dans l’idée de rester solides, en alternant pressing haut et bloc bas, les mantois font face au monopole du ballon imposé par la réserve lorientaise. Ce n’est pas flamboyant, mais la défense tient le choc, et c’est sans aucun doute le signe d’une équipe en net regain de confiance. De plus, les contres sont joués avec une verve impressionnante. Mais les mauvais choix vont empêcher un break qui aurait soulagé tout le monde côté francilien.
Les merlus ont des opportunités sur coup de pieds arrêtés, mais Gueye est impeccable. Au bout du suspens, Mantes est à deux (petits) doigts de doubler la mise, sur un contre où même le gardien breton est monté, mais ni Jbara ni Keita ne trouveront l’ouverture. le FCM s’impose finalement sur la plus petite des marges, 1 à 0.

Réaction de Robert Mendy, coach du FCM: “C’est une très belle victoire d’autant que c’était costaud en face. On a été solidaires, et avons fait preuve d’abnégation pour tenir le score. C’était un match super rythmé, c’est d’autant plus flatteur pour le groupe car ce n’était pas évident de venir gagner ici. On reste sur quatre matches sans défaite, on va mieux. On vient de gagner deux fois à l’extérieur, c’est donc un bon résultat, on est de mieux en mieux”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
478 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·