Actualité

CFA: le FC Mantois s’incline à la maison face au Romorantin SO

Actu du 28 janvier 2012

Dans une situation périlleuse au classement de CFA, le FC Mantois accueillait aujourd’hui Romorantin, pour le compte de la 16e journée. Les solognots, meilleure attaque du championnat, pointent au troisième rang, et restent sur cinq matches sans défaite. Un gros morceau pour des yvelinois qui courent toujours après les points dans une opération maintien compliquée par les incidents de la semaine dernière, et les suspensions de Mohamed Sassi, Preira (pour six rencontres), Abdoulaye Ba et Mamadou Keita (à titre conservatoire).

FC Mantois: Malick Gueye - Stéphane Leparc, Joel Mendy, Ivans Gomis, Bakary Diabira (C) - Balthazar Mbizi, Bilel Isli (Barry, 66e), Tayeb Jbara, Malik Rouag - Youness El Baillal, Ismael Sassi (Vigier, 46e).

Entraîneur: R. Mendy.

Privés de nombreux cadres, les sang et or entament la rencontre de la pire des manières. Après seulement deux minutes de jeu, un corner mal repoussé permet une reprise téléguidée d’un joueur du SOR. Gueye est mystifié et Mantes se trouve déjà mené au score. Peu après, un poteau vient sauver le portier du FCM sur une nouvelle occasion de Romorantin. Si l’on ajoute à cela deux autres frappes non-cadrées mais dangereuses, le bilan des 10 premières minutes yvelinoises est chaotique.

Par la suite, les hommes de Robert Mendy trouvent les ressources pour revenir dans le match. Plus appliqués, plus possessifs vis à vis du cuir, les franciliens se créent quelques situations intéressantes, mais rien de bien rassurant jusqu’à la pause, sifflée sur un court avantage pour les visiteurs.

L’entame de seconde période ressemble à s’y méprendre au début de match. Mantes n’y est pas, et Romorantin hérite du plus confortable des rôles sur la pelouse. Mais la mauvaise période des sang et or ne dure pas, et 5 minutes suffiront cette fois pour montrer un autre visage.

Les lacunes des yvelinois sur coups de pied arrêtés restent criantes: à l’heure de jeu, un coup-franc venu de la droite, en retrait, trouve un joueur de Romorantin, dont la frappe ne laisse aucune chance à Gueye. Les visiteurs prennent deux pions d’avance.

Seulement 5 minutes plus tard, un nouveau coup-franc, vite joué cette fois, surprend la défense des locaux, et profite à l’avant-centre adverse qui marque de la tête. 3 à 0 pour Romorantin, Mantes est alors au plus mal.

Les yvelinois continuent de pousser pour réduire la marque, mais en déficit d’agressivité, de présence, et malgré une dernière occasion suite à un une-deux Vigier-El Baillal, le FCM s’incline lourdement à domicile.

Réaction de Robert Mendy: “Le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre, mais nous prouve qu’on a beaucoup de travail à faire sur les coups de pied arrêtés en phase défensive. Quand il y a beaucoup d’absents, il faut être solidaires, travailler en partant de derrière. On ne fait pas un mauvais match, mais défensivement, on a été à la rue. Il va falloir être beaucoup plus agressifs dans les duels sinon on ne s’en sortira pas à ce niveau. Je parlerais plus de naïveté que d’immaturité sur le match d’aujourd’hui.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
356 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·