Actualité

CFA: la JA Drancy et l’UJA Alfortville se quittent dos à dos

Actu du 4 décembre 2011

Un nouveau derby de partenaires Gestion du Net se jouait ce dimanche en CFA. Pour le compte de la 13ème journée, la JA Drancy recevait l’UJA Alfortville. La JAD avait à cœur d’enrayer rapidement la spirale négative enclenchée par la défaite à Moissy, tandis que l’UJA de Christophe Taine se devait de réagir pour enfin lâcher une bien embarrassante lanterne rouge, qu’il détenait déjà il y a tout juste un an, en National. Un match pour lequel “tout a été mis en place (…) pour être performant” assure Christophe Taine.

UJA: Sébastien Raphose - Souleymane Sow, Julien Chevalier, Mafall Seck, Carlos Moreira - Silva Nascimento, Wilson Moreira, Mamadou Diarra, Diawoye Diarra, Any Gbalé - Victor Samb.

Remplacements:
70′ D. Diarra par K. Diop
81′ Gbalé par Beauregard

Coach: Christophe Taine.

-

JAD: Jessy Rodrigues - Ralph Noncent, Djamel Boudjema(C), Martin Ekani, Macire Cissoko - Mehdi Khalis, Aziz Dahchour, Loic Ghili, Aboubacar Ouattara - Alassane Diomande, Ted Bolongo.

Remplacements: ?
45′ Dahchour par Trasim

Coach: Malik Hebbar.

-

C’est dans un tout nouveau 4-4-2 que la JA Drancy entame la rencontre, sans Tounkara, récemment parti à Issy (DH). Il faut dire que les deux équipes, et les deux coaches, se connaissent bien. Hebbar décide donc de jouer la surprise quant à son onze de départ. Fidèle à ses habitudes, l’UJA joue en bloc, et laisse la majeure partie de la possession à ses adversaires en début de match. Plutôt dominatrice, la JAD se crée quelques situations qui ne se transforment pas en réelle occasion. Alfortville contient et joue les contre. C’est d’ailleurs sur contre que les hommes de Christophe Taine ouvrent le score. À la 20ème minute, Samb récupère sur la gauche, porte le cuir avant de repiquer dans l’axe, et de décaler Wilson Moreira, dont la frappe sèche depuis l’arc de cercle des 16 mètres ne laisse aucune chance à Rodrigues. Le poteau est rentrant et les visiteurs ouvrent le score. Malik Hebbar rage, en effet, ce but est la copie conforme de l’ouverture du score de Moissy la semaine passée…
Et la philosophie des jaunes et noir ne bouge pas après ce but, toujours regroupé dans un bloc qui contient, maîtrise les offensives drancéennes. À la 25ème minute, Dahchour parvient tout de même à distiller un beau centre pour Diomandé, dont le coup de tête force Raphose à jouer les équilibristes. La fin de première mi-temps est brouillone, Drancy manque d’efficacité sur les derniers gestes, quand ce ne sont pas les mauvais choix qui sont pointés du doigt. À la pause, l’UJA mène 1 à 0 à l’extérieur.

Pas assez efficace avec deux pointes, Malik Hebbar remet en place son habituel 4-3-3 à la mi-temps, avec l’entrée de Trasim à la place de Dahchour. L’UJA continue de préserver son précieux but d’avance, mais la JAD se fait plus pressante, plus constructrice et offensive dans le jeu. Le changement de schéma offre plus de solutions excentrées. Malgré tout, l’UJA se crée la plus belle occasion de ce début de seconde période. Sur un festival de Diarra sur le flanc, le centre au cordeau trouve Gbalé qui oblige Rodrigues à un bel arrêt.
À l’heure de jeu, Trasim justifie son entrée en jeu, en bottant un beau corner dévié au premier, et qui trouve Diomandé, seul aux six mètres, qui ajuste le portier adverse du plat du pied.
la JAD égalise, et croit même obtenir un penalty dans la foulée. Le centre de Ghili est contré, apparemment par une main, dans la surface. Involontaire selon l’arbitre, qui laisse jouer. La puissance athlétique des bleus pose alors beaucoup de soucis à Alfortville, qui continue de bien défendre, mais vendange quelques occasions de contrer. Drancy n’arrive pas à concrétiser ses dernières occasions, obtenues notamment sur centres. La rencontre se termine sur un résultat nul, et une rencontre enjouée et accrochée.

Réaction de Christophe Taine, coach de l’UJA: ” Je suis satisfait car on était venus pour ne pas prendre de but et pourquoi pas accrocher un nul. Je suis satisfait de mes joueurs, on est sur la bonne voie, avec ce nouveau système de jeu et cette nouvelle volonté. On ne prend pas de but dans le jeu, mais on va devoir etre bcp plus concentré sur les coups de pied arrêtés adverses désormais”.

Réaction de Malik Hebbar, coach de la JAD: ” On se retrouve dans la même configuration qu’à Moissy, face à une équipe qui joue le maintien. on a aussi été menés, mais on a eu les ressources pour aller chercher l’égalisation. J’ai apprécié la réaction positive de l’équipe mais la frustration est tout de même présente car on aurait pu aller chercher la victoire. On fait pour l’instant preuve d’un fort potentiel face aux équipes bien classées, mais il y a trop de suffisance face aux candidats au maintien, comme nous”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (3 votes, note : 4.33 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
515 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·