Actualité

CFA: courte défaite de la JAD à Auxerre

Actu du 26 février 2012

Actuelle 10e du groupe A de CFA, la JA Drancy se déplaçait aujourd’hui sur le terrain d’Auxerre, à qui Amiens a ravi hier la deuxième place du classement. Les drancéens, vainqueurs de Poissy la semaine passée, avaient donc fort à faire face à une AJA qui reste sur une impressionnante série de 8 matches sans défaite à la maison. Retour sur ce match.

Drancy: Jessy Rodrigues - Martin Ekani, Ralph Noncent, Djamel Boudjema (C), Mehdi Khalis - Aziz Dahchour, Boubacar Mansaly, Frédéric Mendy (Ghili 58e), Kassi Ouedraogo (Bolongo 55e), Amath Diedhiou (Antunes 60e) - Alassane Diomendé.

Entr.: Malik Hebbar.

Malgré une ligne offensive pourvue d’Anthony Le Tallec, écarté de l’effectif pro, l’AJA se montre très défensive en première période. Paradoxalement, le visiteur francilien fait le jeu, et va se créer les meilleures occasions. C’est Aziz Dahchour, d’une frappe contrée et à deux doigts de prendre à contre-pied le portier adverse, qui donne les premiers frissons de la partie aux supporters bourguignons (21e). Peu après (25e), c’est encore le feu follet drancéen qui centre et trouve un Ouedraogo étrangement seul au second poteau, dont la reprise est expédiée au dessus du cadre. Diomendé sera également proche d’ouvrir le score sur un service de Mendy (33e) avant que Le Tallec ne manque un face à face avec Rodrigues, profitant d’une relance hésitante de la défense JADiste (37e). À la pause, le score est nul et vierge.

La deuxième période ne sera pas aussi enlevée que la première. Le jeu est verrouillé, et se résume à une intense bataille du milieu. À ce jeu, l’AJA est plus solide et fait la différence à cinq minutes du terme. Rivieyran lobbe Rodrigues d’un long centre qui vient mourir dans les filets drancéens, et offre les quatre points aux bourguignons, qui reprennent par la même occasion la deuxième place du classement.

Réaction de Malik Hebbar: “On mérite au moins le nul. Par rapport au contenu c’est frustrant, mais cela devrait payer si on reste sur cet état d’esprit. Mais aujourd’hui, c’est vraiment la frustration qui domine à la sortie d’un tel match.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
255 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·