Actualité

CFA 2: Noisy concède un nul contestable à Issy

Actu du 12 novembre 2011

En pente ascendante actuellement, l’Olympique Noisy le Sec se déplaçait aujourd’hui chez un mal classé, le FC Issy les Moulineaux, 15ème de ce groupe de CFA2. Après une large victoire la semaine passée face à Eu, mais sur une série assez mitigée à l’extérieur - 2 défaites et un nul sur les trois dernières rencontres - l’ONB se déplaçait chez un adversaire restant sur 2 victoires de rang à la maison. Un derby parisien qui s’annonçait donc électrique.

ONB: Karim Sidibé - Chrisopher Patricio Soares, Aurélien Moukori, Steeve Michaud, Joel Makiadi - Harold Nkongi, Sofiane Belaidi, Rachid Yatim - Albin Hodza, Jamel Chebbab, Pierrick Noel

Remplacements:

60′ Makan Coulibaly pour Belaidi

65′ Noel par Rahoui

Coach: Nasser Sandjak

Dans ce derby parisien, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entame est engagée. Issy impose un gros impact à un ONB qui résiste à la pression des locaux. Le combat du milieu de terrain fait rage et la première mi-temps se résume à un round d’observation physique plus que technique ou tactique, malgré quelques  velléités offensives des joueurs de Nasser Sandjak. À  la pause, le score est de 0 à 0.

Le début de seconde période est plutôt à l’avantage de Noisy, qui attaque et obtient un penalty à la 50ème minute, pour une main d’un défenseur qui enlève le ballon de la tête d’Hodza sur un centre de Belaidi. Patricio-Soares rate l’inratable. cinq minutes plus tard, une panne d’électricité vient perturber la rencontre. Un arrêt de vingt minutes, pas la meilleur des nouvelles pour les organismes des acteurs. Mais à la reprise, c’est toujours Noisy qui a les jambes, avec un penalty évident oublié par l’arbitre sur un tacle appuyé sur Belaidi. Cinq minutes plus tard, Noel élimine deux joueurs côté droit, rentre et frappe pied gauche. L’ouverture du score tant attendu est là. Noisy se dirige alors vers une belle victoire à l’extérieur quand sur un contre d’un ballon mal joué en supériorité numérique par  Makan Coulibaly, un défenseur de l’ONB touche le ballon du bras, selon l’arbitre, au milieu d’un cafouillage où il était compliqué de voir même ou était le cuir…

L’habitude devient fâcheuse, Noisy voit s’envoler la victoire avec ce penalty transformé, concédé encore une fois en fin de match. Score final 1-1.

Réaction de Nasser Sandjak, coach de l’ONB: ” je suis très surpris, on devait sortir vainqueur mais on ne peut pas jouer contre un sifflet… Sur un match aussi dur, on aurait dû gagner, je suis très frustré. On ne nous respecte pas, on nous vole 8 points en 3 matches. On aurait besoin de bonus comme au rugby pour rattraper ce qu’on a perdu. On est plombés! Malgré tout, on a été costauds, intelligents, on a construit quand il fallait. Les gars ont répondu à mes attentes”.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
349 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·