Actualité

CFA 2: Noisy balaie Issy et s’éloigne de la zone rouge

Actu du 14 avril 2012

Dans la bataille du maintien, en CFA 2, l’Olympique Noisy-le-Sec (12e, 46 points) accueillait aujourd’hui (18h) le FC Issy (9e, 48 points). Une 23e journée destinée à “transformer l’essai” du nul obtenu à Oissel, selon Nasser Sandjak, privé pour ce match de Kaboré (dos).

Noisy le Sec: Alexandre Bonnard - Slimane Raho, Aurélien Moukori, Mamadou Diakité, Steeve Michaud - Zanke Coulibaly, Harold Nkongi, Christopher patricio-Soares (C), Rachid Yatim, Jamel Chebab - Mohammed Rahoui.

Malgré une entame à l’avantage des visiteurs, l’ONB ne tarde pas à porter le danger dans le camp isséen. Peu avant le quart d’heure de jeu, Rahoui chipe le cuir a David Mané, mais manque le cadre en face à face (12e). Quelques secondes plus tard, le centre de Chebab trouve Patricio-Soares dans la surface. La reprise du capitaine noiséen ne laisse aucune chance au portier altoséquanais, contraint de s’incliner (1-0, 13e).

L’ouverture du score de l’escouade de Nasser Sandjak aura eu pour effets d’équilibrer les débats de la première période. Plus prudent après le but, Issy laisse les initiatives à des locaux en confiance, à l’image d’un Rahoui omniprésent sur le front de l’attaque. Pas en réussite, l’avant-centre écrase trop sa reprise, sur un centre de Chebab (40e) avant d’obliger Mandaba à s’employer sur une transmission de Patricio-Soares (44e).

Handicapé par un récurrent problème de gardien, Noisy rate son entame de seconde période. Alexandre Bonnard, titulaire en l’absence de Sidibé, relâche le coup-franc de Bouchamama sur Marega, qui ne se fait pas prier pour égaliser (1-1, 48e). En difficulté, Noisy s’en remet à son capitaine courage. Quelques secondes après le retour au jeu, Patricio-Soares place une frappe intouchable des vingt mètres, et redonne l’avantage aux siens, aussi vite qu’ils l’avaient perdu (2-1, 51e).

Cette deuxième partie de match à enjeu pousse à la prudence. Malgré une forte bagarre du milieu, Noisy se crée quelques opportunités, puis laisse Issy prendre les commandes, après un troisième but inscrit par Hodza, sur un penalty consécutif à une faute de Dlimsi sur Patricio-Soares (3-1, 79e). Malgré une succession de coups de pied arrêtés en fin de rencontre, Issy s’incline au stade Salvatore Allendé, et voit son adversaire du jour lui passer devant. Désormais dixième, Noisy atteint la barre des 50 points et s’éloigne peu à peu d’une zone rouge où Oissel, premier relégable, compte 48 unités.

Réaction de Nasser Sandjak je suis fier des garçons car ils ont tres bien repondu au défi physique qui leur etait imposé par issy et ont su se montrer percutant offensivement a chaque fois qu’ils en ont eu l’occasion.C’est une victoire importante pour la suite face à un concurrent direct.


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
297 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·