Actualité

CFA 2: Noisy accroche le leader Chambly

Actu du 24 mars 2012

Sur une série de trois défaites en quatre matches, Noisy le Sec n’avance plus. Pire, l’olympique n’a marqué qu’à trois reprises en 2012. Au bord de la zone rouge, les hommes de Nasser Sandjak accueillaient aujourd’hui le leader, Chambly, pour un match de tous les dangers.

Noisy le Sec: Alexandre Bonnard - Christopher Patricio-Soares (C), Aurélien Moukori, Mamor Kaboré, Steeve Michaud - Rachid Yatim, Sofiane Belaidi (Noel 46e), Moro Gassama, Slimane Raho, Mouloud Meghezel (Rahoui 46e) - Jamel Chebab (Nkongi 75e).

Avertissements: Chebab (45+1), Moukori (52e).

Entr.: Nasser Sandjak.

FC Chamby: Quentin Deberles - Mickael de Araujo, Florian Dovergne, Moussa Barry, Julien Devipart (C) - Rosere Manguele (Traoré 55e), Eduardo Rodrigo, John Popelard - Mamadou Dansoko, Al Moustapha Sylla (Sissoko 69e), Lassana Doucouré (Ayache 81e).

Avertissements: Dovergne (63e), Traoré (82e), Ayache (90+2).

Entr.: Bruno Luzi.

Revanchards, les hommes de Nasser Sandjak entament la rencontre pied au plancher. Plus agressifs, développant un jeu relativement fluide, les gris retrouvent une organisation perdue depuis la victoire sur le terrain de l’Entente SSG. En face, poussé par un fervent et infatigable groupe de supporters, Chambly se met peu à peu dans le rythme du match, et montre un visage solide passé le quart d’heure de jeu. Ce qui laisse le temps à Gassama de se créer la première occasion, d’un coup-franc puissant détourné tant bien que mal par Deberles (8e).

Face au bloc picard, l’ONB peine à créer des brèches, et s’expose. à la 20e minute, Dansoko dépose Popelard d’une brillante transmission dans l’intervalle. Ce dernier se présente seul face à Bonnard, et l’ajuste du plat du pied droit (0-1, 20e). Une ouverture du score qui met en évidence l’attentisme de l’axe central noiséen.

Pas assez tranchants dans les 30 derniers mètres, les locaux multiplient pourtant les assauts sur le but de Deberles, mais ni Moukori, d’une frappe contrée faisant suite à un cafouillage (40e), ni Chebab, à qui il ne manque que quelques centimètres pour devancer Deberles sur une balle en profondeur (45+2) ne trouvent la faille.

Nasser Sandjak revoit sa copie à la pause, et effectue un double-remplacement. Dans un schéma plus proche du 4-4-2, Noisy pèse enfin offensivement. Et les retombées ne se font pas attendre, puisque Rahoui -entré en jeu- fusille le portier adverse du gauche et égalise, après un premier raté (1-1, 51e). De retour de quelques semaines difficile (suspension et blessure), le buteur est intenable. Il s’en faut d’ailleurs de peu pour que son coup-franc contré (58e) ne finisse sa course dans les filets picards.

Solide en première période, Chambly n’existe plus dans la deuxième partie du match, étouffé par un ONB terriblement séduisant, mais toujours aussi imprécis dans la zone de vérité adverse. Sur un coup-franc, Doucouré donne tout de même quelques frissons à Bonnard, d’un coup de casque qui manque de peu le cadre (61e), avant que Gassama, d’une trop lourde frappe (68e) puis Noel, d’un génial retourné acrobatique non-cadré (70e) ne sonnent la révolte.

Les vingt dernières minutes se disputent sur un rythme piano. Malgré une dernière tentative enroulée de Yatim (76e), le score reste figé à 1-1 jusqu’au coup de sifflet final. Convaincant en seconde période, l’ONB prouve une nouvelle fois qu’il dispose des ressources nécessaires pour se maintenir. Désormais 11e, les hommes de Nasser Sandjak ont leur destin entre leurs mains.

Réaction de Nasser Sandjak: “Comme toutes les équipes sur une mauvaise série, on a connu une première mi-temps compliquée. On manquait de confiance, cela s’est vu sur l’ouverture du score, où l’axe recule avant de se faire surprendre. C’était beaucoup mieux en seconde période, on a récupéré des joueurs qui nous avaient manqué. Si on ne part pas avec ce déficit de confiance, je suis sûr qu’on peut remporter ce match. À 1-1, il y a quelques ballons, quelques situations qui auraient pu être dangereux s’ils avaient été mieux exploités. Ce n’est peut-être pas une excellente opération en terme comptable, mais au niveau de la confiance, ça l’est. Surtout que Chambly a joué avec la chance du premier, en marquant sur une de ses rares occasions. On est encore en reconstruction, et il va désormais falloir aller chercher des points.”

Réaction de Christopher Patricio-Soares, capitaine de Noisy: “Je pense qu’on avait un peu d’appréhension suite aux derniers résultats. On y est allé timidement en première période, et ce but intervient sur un problème de communication. Ce qui est bien, c’est qu’on a su réagir, contrairement aux précédentes rencontres. Les changements de Nasser ont contribué à la meilleure animation offensive. Malheureusement, et je pense que cela se voyait depuis les tribunes, nous avons des problèmes dans les trente derniers mètres. C’est le signe d’une équipe jeune, où la plupart des joueurs jouent leur première saison en CFA 2. Mais je suis convaincu que si on se maintient, on pourra faire quelque chose d’intéressant.”

Réaction d’Eduardo Rodrigo (FC Chambly): “On va dire les deux points pris sont positifs. Cela fait sept match que nous sommes invaincus. On a un peu de regrets sur la physionomie du match, avec ce but en seconde période, mais le nul est plutôt logique. La solidité est notre principale qualité, et comme le dit notre coach, la meilleure défense du championnat ira au bout. On essaye d’axer notre jeu là dessus, tout en exploitant les occasions que nous pouvons avoir devant. Au niveau personnel, j’ai été bien intégré dans ce collectif, je joue beaucoup, et c’est toujours sympathique de jouer les premiers rôles du championnat.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 186 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·