Actualité

CFA 2: match nul entre Noisy le Sec et Beauvais

Actu du 28 janvier 2012

Premier match, et premier revers en 2012 pour Noisy. La semaine dernière, sur le terrain de Calais, l’ONB, bien aidé par un arbitrage déficient, a inauguré l’année par une défaite, mais reste premier non relégable du groupe A de CFA 2. 5e meilleur bilan à domicile, les jaunes et noir accueillaient aujourd’hui Beauvais, 6e, pour le compte de la 14e journée. Nasser Sandjak était toujours privé Makiadi, Gassama (blessés) et Patricio Soares (suspendu) mais pouvait compter sur la présence de sa recrue, Mamar Kaboré. Retour sur ce match.

ONB: Karim Sidibé – Kossy Talon, Aurelien Moukori, Mamar Kaboré, Steve Michaud – Harold Nkongi, Maka Coulibaly (Tedga, 71e), Rachid Yatim, Jamel Chebab – Pierrick Noel (C), Mohamed Rahoui.
Remp.: Yana Tedga, Albin Hodza, Mouloud Meghezel, Hadama Fofana, Alexandre Bonnard.

AS Beauvais: Benjamin Gouget – Jérôme Eberschweiler, Jérôme Cellier, Nasser Ajouaou, Isaac Kitambala – Joakim Ahoueya, Fousseny Sow, Garry Franchi (Berdoy, 68e), Tiesse Godrebi (Engueleguele, 45e) – Quentin Moutiapoulle, Jeremy Vaury.
Remp.: Arnaud Berdoy, Wilfried Harand, Aymeric Engueleguele, Elton Ngwatala, Maxime Montay.

Stade Salvatore Allendé.

Arbitre: M. Warembourg.

Dans une entame engagée, c’est l’ONB, sevré de victoire depuis fin novembre, qui montre les crocs. Plus agressifs, plus accrocheurs et organisés dans leur construction du jeu, les noirs posent des problèmes au bloc défensif rouge. Dès la 12e minute, c’est pourtant Vaury qui se crée la première occasion pour les visiteurs, sur un bon centre de Ahoueya.

Au fil des minutes, le jeu se durcit et l’arbitre est mis à contribution. En phase ascendante, Noisy trouve sa première situation dangereuse sur une frappe de Noel (25e), non cadrée. Quelques secondes plus tard, c’est au tour de Coulibaly, sur une longue allonge de Talon, d’éliminer un adversaire d’un savant dribble pour se retrouver seul en face à face excentré. L’ailier gauche oublie Yatim et Rahoui au centre pour tenter sa chance, mais le cuir est contré par Gouget en corner.

Passée la demi-heure de jeu, le jeu s’allonge, mais l’application défensive générale annihile les velléités offensives de part et d’autre. A la 31e, le coup-franc de Vaury est contré par le mur Noiséen. Quatre minutes plus tard, la tentative des 40 mètres de Cellier est captée par Sidibé.

L’ONB prend le temps de construire. Un peu trop parfois, en laissant s’envoler de belles possibilités en contre. La première biscotte de la rencontre est prise par Chebab, pour une intervention un peu en retard (38e). Dans la foulée, Rahoui est averti pour une faute peu évidente sur Gordebi. Sorti blessé (remplacé par Engueleguele, 45e), le meneur beauvaisien contraint l’arbitre à réviser une première sanction injuste, et à transformer le jaune en rouge. Une bien cruelle fin de première mi-temps pour les locaux.

À la pause, le score est toujours nul et vierge, avec une belle performance de Kaboré. La recrue de Nasser Sandjak transmet de l’assurance à l’arrière-garde des noirs, avec une solidité et une justesse intéressantes.

Remontés par l’exclusion de Rahoui, les noiséens débutent la seconde période tambours battants. Dès la 46e minute, le centre de Talon, précieux dans le jeu long, trouve Noel dont la reprise acrobatique est cadrée mais ne pose pas de problème au portier adverse.

Malgré tout, les rouges de l’Oise restent dangereux, à l’image d’une frappe d’Ahoueya dans un angle impossible, qui passe devant la cage des locaux (56e). Peu à peu, Beauvais profite de l’infériorité de Noisy. À la 65e, un nouveau centre de Engueleguele est tout proche de trouver preneur, finalement plus de peur que de mal pour l’ONB.

À un quart d’heure du terme, alors que les hommes de Nasser Sandjak déclinent physiquement, un débordement à l’angle de la surface picarde de capitaine Noel force Ajouaou à une intervention illicite. Penalty pour l’ONB et avertissement pour le numéro 4 de l’ASB. La transformation est signée Steeve Michaud, à contre-pied. 1-0 pour Noisy.

Le stade Allendé assiste au réveil des rouges, désireux de ne pas s’incliner à 11 contre 10. A la 84e, Tedga est averti. Trois minutes plus tard, un maître coup-franc d’ Engueleguele trouve la tête de Vaury, qui vient mourir dans le petit filet d’un Sidibé attentiste. Beauvais égalise au bout du suspense.

Malgré une dernière tentative de part et d’autre (tête de Vaury captée par Sidibé, puis centre-tir de Chebab capté par Gouget) la rencontre se termine sur un score nul. Du côté de Noisy, on espère que l’arrivée prochaine de Slimane Raho (ex-international algérien, quadruple champion d’Algérie) aidera à faire la décision sur ce genre de rencontre.

Retrouvez ci-dessous les réactions de STEEVE MICHAUD et de NASSER SANDJAK.
Nasser Sandjak et Steeve Michaud après le match… par Gestiondunet


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
511 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·