Actualité

Blanc-Mesnil totalement impuissant face à Versailles

Actu du 30 novembre 2014

Choc de haut de tableau dimanche au stade entre Versailles et Blanc-Mesnil. Les hommes d’Alain Mboma doivent tenir tête à un membre du top 3 pour ne pas revenir dans la seconde partie de tableau.

Les enjeux pour Blanc-Mesnil

Blanc-Mesnil a un deuxième déplacement très difficile à gérer une semaine après le revers concédé aux Lusitanos (1-3). Le club a l’opportunité de montrer qu’il peut rivaliser avec les meilleurs du Championnat de Division d’Honneur. Mais sur ces quatre dernières rencontres, le BMSF n’a gagné qu’une seule fois et Gestion du Net y était face au Red Star (3-1). Le club de 93 a-t-il les épaules assez solides ?

La composition de Blanc-Mesnil :

Sidibé - Fidelin, Ramdane, Kouane, Mekody - Traoré, Teixeira, Nemouthe, Mujinga - Bruel - Goundiam

Le fil du match :

Blanc-Mesnil ne prend pas le match par le bon bout. Les visiteurs subissent et perdent un grand nombre de duels, dépassés par la vivacité des adversaires yvelinois. Pourtant, Versailles ne se montre guère dangereux durant la première période. Le FCV propose de beaux enchaînements mais il manque de précision pour véritablement inquiéter Karim Sidibé.

Le BMSF parvient progressivement à mettre son jeu et à combiner dans la partie de terrain adverse. La meilleure preuve de ce regain de forme intervient à la demi-heure de jeu lorsque Ibrahima Goundian, bien lancé en profondeur entre deux défenseurs, file dans la surface sans parvenir à cadrer son extérieur du pied. L’attaquant semble s’être précipité sur cette belle occasion.

Versailles est en revanche plus inspiré sur l’action suivante. Un corner trouve la tête d’Hanffou parmi une forêt de joueurs dans la surface. Le défenseur dévie suffisamment le cuir pour débloquer la situation (0-1, 35e). Cette ouverture du score ne sonne pas les esprits de Blanc-Mesnil qui réagit quasiment immédiatement par l’intermédiaire de Yannick Fidelin, inhabituellement aux avants-postes. L’arrière latéral poursuit une belle montée et se trouve à la réception du centre en retrait parfait de Yannick Teixeira Barbosa (1-1, 39e). Allan Bruel est même tout près d’envoyer ses coéquipiers aux vestiaires avec l’avantage mais son coup-franc à mi-hauteur est repoussé par le gardien versaillais.

Mi-temps (1-1)

Blanc-Mesnil vient à peine de débuter la seconde période que le show Said débute. L’attaquant de Versailles est le plus prompt pour reprendre un centre venu de la droite et place une demi-volée impeccable (1-2, 46e). C’est encore lui qui, dix minutes plus tard, aggrave la marque sur une action similaire avec la même efficacité dans le geste (1-3, 57e). En l’espace d’un petit quart d’heure, l’équipe d’Alain Mboma se fait punir pour ses errements défensifs. Implacables face aux Lilas il y a trois semaines, Versailles et son meilleur buteur en profitent encore.

Les entrées en jeu successives de Mouloud Meghezel et de Malenga Nzuzi Mata ne changent pas vraiment la donne. Seul Amin Ramdane a réussi à obtenir un bon coup-franc aux abords de la surface, sans suite. La formation locale affiche une réussite totale puisque Sabri Said  l’ex joueur de la Colombienne hérite d’un excellent après plusieurs contres dans la surface. En pleine course, le n°11 de Versailles ne loupe pas ce face-à-face à hauteur du point de penalty (1-4, 75e).

L’après-midi cauchemardesque se poursuit pour Blanc-Mesnil avec un penalty obtenu par Teixeira qui échoue face à Soumaré au moment de vouloir se faire justice lui-même. Le portier yvelinois est parti du bon côté, sur sa gauche. Versailles gère tranquillement son large avantage et son capitaine Lacen met une nouvelle fois Sidibé à contribution avec une lourde frappe en dehors de la surface. Toujours à l’intérieur de celle-ci, Sabri Said est encore idéalement placé pour ajouter un ultime but à ce festival offensif dans les arrêts de jeu (1-5, 93e).

Défaite de Blanc-Mesnil (1-5)

Correction à la fois cruelle et logique pour Blanc-Mesnil qui a subi de plein fouet le réalisme d’un Versailles en pleine confiance, à l’image de son attaquant auteur d’un quadruplé en une seule mi-temps. Le BMSF vient d’encaisser huit buts en l’espace de deux matches face à des prétendants à la montée. Alors qu’une trêve de quinze jours se profile en raison de la Coupe de France, le club, désormais huitième, possède la plus mauvaise défense du Championnat.

Réaction  de Alain M’boma de Blanc-Mesnil : “Une démission inexplicable dans la dernière demi-heure.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
468 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·