Actualité

Amiens AC élimine Laval et se qualifie pour les 32e de finale de la coupe de France

Actu du 7 décembre 2013

Comme chaque année depuis la création de Gestion Du Net il y a 6 ans, il y aura au moins un club partenaire de Gestion Du Net en 32e de finale de la coupe de France.  Cette année,  pour la deuxième fois consécutive c’est Amiens AC ( éliminé l’an passé par Evian aux tirs aux buts ) qui fera partie des 64 derniers clubs présents à ce stade de la compétition grâce à son exploit réalisé cet après-midi au stade Jean-Bouin d’Amiens face au club de Ligue 2 du Stade Lavallois avec une victoire obtenue après prolongations sur le score de 1 but à 0.

C’est le plus grand exploit réalisé depuis la création il y a un peu plus de 30 ans du club de Amiens AC :

Composition pour  AMIENS AC : .Gningue, Martinez, Ben Braham, Makuma (Bouras 59′), Diarra, Matondo, Sagouti, Tagaye (Aabib 89′), Beurton (Dilemfu 64′), Benaries, Sankharé.

Coach : Azouz Hamdane

Composition pour le  Stade Lavallois : Vanhamel, Perrot, 3.Rippert, Adéoti,  Couturier, Gonçalves, Robic (Tiberi 102′), Baby, Bekamenga (Toudic 67′),  Alla, Renouard (Belaud 103′).

Coach  :  Philippe Hinschberger

Le fil du match : Devant près de 2 000 spectateurs,  les joueurs de Amiens vont démarrer parfaitement la rencontre en exerçant un pressing de tous les instants et en se montrant dangereux à l’image de  Maurice Sankharé ( 26e) qui remporte son duel. Quelques instants plus tard, Laval va réagir avec une tête de Bekamenga sur corner mais Gningue intervient parfaitement. Amiens va prendre le jeu à son compte et multiplier les opportunités dans le camps Lavallois à l’image d’un coup-franc de Chouaib Sagouti ou d’une incursion de Beurton dans la surface qui se fait déséquilibrer mais Mr Mezouar l’arbitre de la rencontre laisse jouer.

La dernière occasion de cette première période sera Lavalloise avec Renouard qui frappe mais Gningue repousse bien sur Amara Baby le joueur de Seine-Saint-Denis frappe mais Kevin MArtinez s’interpose brillamment et repousse le ballon en corner.

0 à 0 à la pause

Amiens aborde parfaitement la seconde période et va se créer plusieurs occasion par l’intermédiaire de Beurton notamment puis par Sankharé à la 66e minute de la rencontre alors que tout le stade croyait déjà à l’ouverture du score.

Amiens insiste et se crée de nouvelles opportunités par l’intermédiaire de Benaries et Dilemfu mais une nouvelle fois la réussite n’est pas du côté des joueurs de Azouz Hamdane.

La dernière occasion du temps règlementaire est à mettre au crédit de Sankharé qui perd à nouveau son duel face à un  Vanhamel  des grands jours. LA tête de Bouras rentrée peu de temps auparavant ne donnera rien, les joueurs joueront une prolongation.

C’est Laval qui se montre le premier dangereux dans cette prolongation avec Rippert puis par Alla mais Gningue est présent et à la 103e minute de la rencontre après un service de Sankharé Nordine Benaries va délivrer un stade en furie en ajustant magnifiquement Vanhamel.

Laval va réagir mais Amiens reste solide et va se montrer dangereux en contre avec AAbib à trois minutes du coup de sifflet final.

Victoire 1 à 0 pour Amiens AC qui se qualifie pour les 32e de finales de la coupe de France.

Réaction de Azouz Hamdane, coach de Amiens AC    : ” Avant toute chose ce que je ressens c’est un soulagement . Cet exploit on courait après  depuis 3 ans. Il y a 2 ans  au 7e tour on a reçu Le Havre on est passé à côté, l’an passé on a frôlé l’exploit face à Evian et cette année on recevait Laval qui après un départ difficile restait sur 4 matchs sans défaites dont trois victoires. On avait bien préparé le match. On sort avec une performance extraordinaire au delà de la joie et du soulagement qui m’anime aujourd’hui c’est de la fierté. J’ai une grosse pensée pour tout ceux qui ont cru en nous,  les supporters, nos familles nos amis, les joueurs, mon staff. C’est une victoire d’abord des joueurs car ce sont eux qui sont sur le terrain. C’est une victoire du  travail avec les joueurs mon staff on travail énormément, des dirigeants bien sûr et puis surtout une victoire de la justice car on n’ était pas au mieux on a produit beaucoup d’efforts et on n’était pas vraiment récompensé Et aujourd’hui les joueurs ont fait une très grosse prestation et on tient enfin notre exploit. Maintenant une deuxième 32e de finale à jouer avant avant 2 matchs de championnat important pour pouvoir apprécier notre 32e en début d’année.”

Réaction de Maurice Sankharé homme du match aujourd’hui : ” Cela reste un exploit de passer contre une Ligue 2. Après le plus important c’est une victoire qu’on a su obtenir grâce à beaucoup de détermination, d’envie. Toute la semaine on a essayé de travailler leurs failles et tactiquement on a été à la hauteur. On avait à faire à une équipe qui restait sur 4 matchs sans défaites il fallait qu’on essaie de hausser notre niveau. Ce soir on a vu une belle équipe de Amiens Nord qui a su rivaliser avec une Ligue 2. C’est une victoire méritée car on s’est crée les meilleures occasions sur l’ensemble du match mais on n’a pas réussi à conclure plus tôt. A partir du moment ou on a mis le but il fallait être costaud pour garder cet avantage et on a réussi à le faire. C’est mon 2e de 32e de finales avec Amiens, c’est une immense joie qu’on a partagé avec nos supporters qui étaient venus en masse aujourd’hui et que j’encourage à venir également en championnat.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (2 votes, note : 3 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 106 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·