Actualité

4e tour de Coupe de France : Olympique Montigny frôle l’exploit face à Champigny

Actu du 30 septembre 2012

4e tour de coupe de France cet après midi au Bois Barrais pour l’Olympique Montigny ( 1ere division ) partenaire de la communication internet de Gestion Du Net qui recevait le Fc champigny pensionnaire de DSR et prétendant à la montée en DH. Un match sélectionné par Gestion du Net comme match du jour.

Les enjeux du match :

Sorti la saison passée à ce stade par Versailles ( 3 à 0), l’Olympique Montigny espérait cette saison atteindre pour la première fois le cap du 5e tour en réalisant un exploit face à des joueurs confirmés tels que Julien Corti, Vincent Mesquita ayant évolué dans le monde professionnel. Mamar Zaydi et ses troupes s’étaient préparés  soigneusement à l’évènement depuis deux semaines  en récoltant un maximum d’information sur l’adevrsaire et avaient réalisés un bon match amical Jeudi pour aborder au mieux la rencontre.

Composition de l’Olympique Montigny : Jordan Travers,  Karim Zaydi, Alexis Amokrane, Nicolas Vaconsin, Malik Guerroumi, Mohamed Sylla, Karim Elhamdi, Ivan Debuly, Antufi Said Mrujae, Olivier Dolci, Arthur Luengo.

Remplaçants : Sancoun Sylla, Macalou dialex, Mamadou Konaté, Pedro De Carvalho , Steeve Martial.

Coach : Mamar Zaydi. Adjoint : Mohamed Mir

Composition pour le FC Champigny : Sebastien Antomorvioz, Salimina Dramé, Amine Ardjoune, Alex Edouard, Salim issaad, Duga Magassa, Vincent Mesquita, Ronald Wangu, Julien Corti, Antoine Mendy.

Remplaçants : Junior Emilien, Faiçal Kheliel, Edmond Chatry.

Coach : David Ledigarcher

Le match :

Sous un soleil radieux, l’Olympique Montigny aborde la rencontre de fort belle manière en faisant plus que jeu égal avec  son adversaire. La première occasion du match est à mettre au crédit de Mohamed sylla qui voit sa tête passée au dessus des buts de Champigny dès la 4e minute.

Présent dans les impacts et dans la circulation de balle, Montigny fait douter son adversaire rendant son entraineur David Ledigarcher très nerveux sur le banc.

La défense de Montigny ne cède pas un mètre à son adversaire et le milieu très technique et vivace de Montigny avec Dolcy, Luengo et Elhamdi fonctionne très bien et tente d’alimenter Antufi Said Mrujae qui multiplie les courses devant.

Un seul coup franc pour champigny qui résiste tant bien que mal grâce à l’omniprésence de son mileu défensif Issaad omniprésent notamment dans les duels aériens et de ses défenseurs Dramé et Edouard.

33e minute : Dédoublement  avec Karim Zaydi et Arthur Luengo, Karim Zaydi pénètre dans la surface de manière excentrée tente une frappe mais c’est contré in extrémis en corner par un défenseur.

Champigny commence à prendre le pas sur son adversaire et fait parler son expérience en multipliant les coups de pied arretés à l’image d’un  coup-franc dangereux de Corti à la 40e minute qui passe de peu au dessus des buts de Jordan Travers.

42e minute : Première action dangereuse de la rencontre ,  à mettre au crédit de Montigny avec un long dégagement de Jordan Travers, Antufi Mrujae s’inflitre entre les défenseurs, pénètre dans la surface et tente une frappe malheureusement trop écrasée qui ne met pas en danger le portier de Champigny.

C’est Champigny dominateur dans le dernier quart d’heure qui se créera une belle situation sur un nouveau coup de pied arrêté et un cafouillage repoussé in extremis.

0 à 0 à la pause.

L’Olympique Montigny reprend la main mise sur le jeu et met en difficulté son adversaire avec Mohamed sylla, et Ivan Debulli, les sentinelles qui ratissent un nombre incalculable de ballons . Malgré sa domination en terme de possession de balle, face à une défense de Champigny intraitable avec  sa paire Edouard et Dramé , l’Olympique peine à se créer de belles occasions et à frapper au but à l’image d’une très belle action amenée par Arthur Luengo qui sert en retrait Olivier Dolcy aux abords des 16 mètres qui au lieu de frapper choisit la passe pour son compère Elhamdi excentré et bien pris au marquage.

Le stade du Bois Barrais  s’emballe à la 82e minute avec Antufi Mrujae qui prend la défense de vitesse et se retrouve face au gardien aux abords de la surface , celui-ci tergiverse et hésite à frapper, un temps de réflexion qui profite à son adversaire qui le déséquilibre légèrement et avorte l’action.

Comme rien n’arrive au hazard, alors qu’on semble se diriger vers une prolongation, l’attaque Ignymontaine baisse d’intensité dans le pressing , ce qui libère des espaces et à la 92e minute, débordement sur le côté droit centre aérien au second poteau repris par l’homme du match Dramé qui reprend de la tête, trouve le poteau rentrant et permet à Champigny de s’imposer.

Grop coup dur pour l’Olympique Montigny qui est passé proche de l’exploit mais c’est Champigny qui sera présent au 5e tour de la coupe de France.

Réaction de David Ledigarcher coach de Champigny : Difficile, Montigny nous a tenu la dragée haute. On a qu’une occasion et on la met. c’est la coupe, l’important c’est de se qualifier. Cela aurait pu basculer dix minutes avant pour Montigny, la chance nous a sourit. Notre objectif reste le championnat et la montée en DH mais il est clair qu’en faisait des prestations comme celle-là on n’y arrivera pas.”

Réaction de Mario Da Mota , président de l’Olympique Montigny :Un petit peu déçu car je pense qu’il y avait l’opportunité de faire quelque chose et peut être de passer ce tour car je pense que Champigny est venu à la légère et il marque à la 90e. Cela laisse beaucoup de regrêts pour ce match . J’espère que les joueurs vont être capables de réagir pour les matchs à venir car même si la coupe de France est une aventure qui peut etre amusante , le principal objectif reste la montée en excellence. I l y a un match face à Groslay dimanche qui a été sorti hier par Meaux en coupe de France. Je compte sur Mamar et son expérience pour amener le groupe vers le haut.”

Réaction de Mamar Zaydi coach de Montigny : ” Je suis fier des joueurs car ils ont joué un combat qu’ils ont gagné dans l’ensemble. Après cela s’est joué sur un détail.  La réalité d’une DSR c’est que cela se joue sur un détail, Je les avais pourtant prévenu . On aurait pu aller chercher la prolongation et les faire douter encore  un peu plus. La réalité a fait qu’on prend un but à la 92e. Dans l’ensemble on n’a pas à rougir. C’est difficile car cela fait deux semaines qu’on a travaillé sur ce match mais désormais on est déjà sur le match de Groslay et on va essayer de faire oublier cette défaite rapidement.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
3 056 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·