Actualité

1ère division district: match nul de Sevran à Pantin

Actu du 24 octobre 2011

Le FC Sevran connaît un début de saison mitigé, 6ème de son championnat de 1ère division, avec une seule victoire au compteur en 4 journées. Plombé par ses deux premières rencontres mais invaincu depuis le 11 septembre, Le FCS se déplaçait aujourd’hui à Pantin, 9ème avant la rencontre et un bilan famélique de 3 défaites en 4 journées.

Composition du Sevran FC : Ghezzal Brahim - Saci Karim, Imedjoubene Djilali, Ayoub Amine, Dramé Cheikna - Elouazi Madjid, Puch Herrantz Guillaume, Bruneau Adil, Yalhali Yacine - Mamadou Sanocko, Hadjour Kamel.
Remplaçants: Sami Boussoukaya, Nkounkou Baurély, Bilal Meniri

Le début de match est un peu compliqué pour Sevran, qui fait preuve de lacunes évidentes au niveau de l’aggresivité. La construction du jeu est plutôt pantinoise en début de partie. Mais dominer n’est pas gagner, et ce sont bien les rouge du SFC qui ouvrent le score à la 25ème minute de jeu. Guillaume Puch Herrantz trouve une position de centre et envoie le ballon sur Kamel Hadjour, qui , bien placé, ouvre le score de la tête. Piqué au vif, Pantin passe la seconde suite à ce but, et se crée plusieurs situations dangereuses, frappe le poteau, et tombe à plusieurs reprises sur un Brahim Ghezzal impeccable. Mais à force de laisser venir, le SFC se fait surprendre. Juste avant la pause, en toute logique, sur un coup franc tiré second poteau, un pantinois seul vient crucifier Ghezzal. 1-1 à la mi-temps.

La deuxième période commence comme s’est achevée la première: par une domination de la tête et des épaules de l’OFCP, qui prend rapidement l’avantage sur une boulette de Ghezzal, qui relâche un ballon dans les pieds de l’attaquant adverse, qui finit dans le but vide. À 2-1, Sevran est abasourdi, ne propose plus grand chose, et se laisse dominer par des locaux en pleine confiance. Mais à trop dominer sans parvenir à faire le break, Pantin se fait finalement surprendre à la 78ème, sur contre, Mamadou Sanocko est au duel aérien avec le gardien adverse, prend l’avantage et vient finir dans la cage vide. Une égalisation presque inespérée pour le SFC, qui va continuer de courber l’échine, sans céder jusqu’aux trois coups de sifflet. Score final 2-2

Réaction de Djilali Imedjoubene, entraîneur-joueur du SFC:” il ya vraiment urgence, c’est catastrophique je sais même pas comment Pantin, qui mérite sa victoire, n’a pas réussi à gagner tant c’etait un match minable de notre part. On n’avance pas et sa commence à être préoccupant. Je n’ai jamais 2 fois la même équipe avec les absents pou blessures, suspensions, et ceux qui sont juste. Je ne me cache pas derrière ça, il faut qu’on redevienne une équipe et vite, je me pose énormément de question, à moi de trouver les réponses…”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (Aucun vote)
Loading ... Loading ...
Popularité:
217 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·