Actualité

La JA Drancy qualifiée pour les 8e de finale de la Coupe de France après sa victoire à Limoges

Actu du 21 janvier 2012

Le match est arbitré par M. Duhamel, qui a déjà officié sur deux finales de coupe de France. Dernier représentant de CFA 2 après l’élimination hier de Sablé/Sarthe, Limoges aura fort à faire face à une JAD préparée aux joutes de cette compétition. les Supporters drancéens sont venus avec pas moins de quatre bus. De quoi garantir une belle ambiance et un guichet fermé à Beaublanc.

le groupe de la JAD: Jessy Rodrigues, Yann Bell, Jean-Wilfrid Oueifio, Ralph Noncent, Martin Ekani, Djamel Boudjema (capitaine), Mehdi Khalis, Aziz Dahchour, Loic Ghili, Fabien Antunes, Aboubacar Ouattara, Hamza Trasim, Fabien Ouréga , Kassi Ouedraogo , Amath Diedhiou, Alassane Diomandé, Ted Bolongo.

1′ premier corner obtenu par Diomandé sur une belle passe de Ghili. Drancy commence fort.

3′ l’ambiance commence à monter, alors que M. Duhamel garde bien le contrôle de la partie.

3′ Intervention de Schmidt sur une occasion de Drancy

4′ premier corner du match pour Limoges. Ça ne donne rien.

6′ Limoges met la pression mais ne trouve pas de brèche dans la solide défense francilienne.

7′ Plus de 7000 personnes se sont donné rendez-vous aujourd’hui à Beaublanc. Le stade est plein comme un oeuf.

13′ le match se calme peu à peu. le rythme retombe et les deux équipes prennent leur temps.

16′ Sauvetage de Machado sur sa ligne sur une belle offensive drancéenne, le match reste engagé mais intéressant, alors qu’une fine pluie fait son apparition.

18′ deux joueurs de Limoges à terre. Plus de peur que de mal mais ceci symbolise l’engagement de part et d’autre.

21′ Drancy prend peu à peu l’ascendant dans ce match, s’appuyant comme d’habitude sur un bloc très solide et une bonne récupération.

24′ Sur un coup-franc, Machado est près d’ouvrir le score, mais manque sa reprise.

28′ Machado pour Bisson, mais le retour de l’arrière garde drancéenne court-circuite l’offensive.

32′ Lorenzana tente sa chance sur coup-franc, mais ça manque de précision pour surprendre Bell.

36′ des situations chaudes des deux côtés, alors que Lorenzana prend le premier jaune de la partie.

40′ Machado et Sadio, les deux latéraux de Limoges, sont très présents à la relance et à l’organisation. Ils sont précieux dans le système de leur équipe.

44′ la civière arrive sur le terrain et Davidson part s’échauffer. Un choc tête contre tête entre deux limougeaud semble laisser des traces… Kevin Machado, très bon depuis l’entame, sort sur civière, alors que le quatrième arbitre annonce deux minutes d’arrêts de jeu.

45′ Machado devrait selon toute vraisemblance être rapidement remplacé. Une épine de moins pour la JAD.

45+2 mi temps à Limoges, le score est toujours nul et vierge dans ce 16e de finale de coupe de France.

Pause alors qu’Alain Melaye est en tribune, le président drancéen considère à juste titre que la rencontre “se jouera à peu de choses”

46′ Kevin Machado, qu’on croyait blessé, revient sur le pré pour cette deuxième mi-temps, apparemment remis. La pelouse est humide même s’il ne pleut plus.

47′ Drancy reprend bien, et récupère bien les ballons. Limoges est un cran en dessous. Schmitt est présent sur une frappe drancéenne d’entrée.

50′ entrée de Davidson, arrivé cet hiver à Limoges, qui prend la place de Lorenzana.

52′ Limoges est enfin à l’offensive. Une belle frappe de Divahé passe de peu à côté du but de Yann Bell.

54′ Machado, qu’on croyait rétabli après le violent contact facial avec un coéquipier en première période, laisse sa place à Bertrand Fauve.

57′ Ouedraogo laisse sa place à Ted Bolongo côté JAD. Les franciliens reprennent peu à peu le contrôle du match et essaient d’accélérer, d’emballer la rencontre.

60′ Diedhiou cherche un coéquipier dans la surface, mais Papi Sadio renvoie au loin.

61′ Khalis est toujours aussi précieux dans son rôle de sentinelle du milieu, et gratte tout ce qui passe dans sa zone.

63′ Ghili prend un jaune pour une intervention tardive sur Sadio. Première biscotte de la partie pour la JAD. le défenseur du LFC sort se faire soigner.

67′ Joachim Divahé et Khalis se chauffent sur une action litigieuse. La pluie revient dans le Limousin.

70′ Diedhiou cède sa place sous les sifflets limougeauds, à Fabien Ouréga.

75′ le coup-franc de Ghili est très dangereux, mais la défense de Limoge se montre héroïque.

77′ le centre de Divahé trouve les gants de Bell. Sans danger.

80′ retourné acrobatique tenté par Caloin, mais le cadre s’échappe et Bell n’est pas inquiété. L’ambiance monte encore d’un cran à l’approche de la fin du match.

83′ BUT POUR DRANCY, l’erreur de Caloin qui laisse Bolongo partir et se présenter seul face au portier limougeaud. À moins de 10 minutes de la fin du temps réglementaire, la JAD est toute proche de l’exploit!!!

87′ Bolongo qui signe un doublé! Après un superbe travail de Diomandé sur le côté gauche et un centre en retrait, Ted Bolongo fait le break! Drancy va tout droit en huitième.

90′ malgré quelques dernières velléités locales, le stade se vide peu à peu.

90+2 Oueifio est averti, alors que le jeu est tendu en cette fin de rencontre.

90+3 qualification de Drancy!!! Cela devient une habitude, la JAD sera au rendez-vous des huitièmes de finale de cette coupe de France 2012!

Réaction du coach de Drancy Malik Hebbar : ” Cela a été un match compliqué car nous n’avons pas affiché assez de maitrise. Pourtant paradoxalement on a réalisé une bonne entame de match mais je pense que cela nous a desservi car on a fait preuve de suffisance par la suite. On est tombé face à une équipe qui a fait plus d’efforts que nous jusqu’à notre but mais on a su être efficace contrairement à ce qui nous arrive souvent en championnat. On remercie tous nos supporters d’avoir fait le déplacement et de nous avoir soutenu même pendant les moments difficiles et on est content de leur offrir la victoire.”

Réaction de Pascal Melaye, manager de l’équipe première :Match très compliqué sur un terrain pas évident et face à un adversaire qui s’est bien battu. On s’est un peu endormi on a eu un regain de vitalité au moment ou l’on a marqué. Ted Bolongo met un doublé historique pour lui et pour nous, et cela nous fait très plaisir car c’est un garçon qui n’a jamais renoncé et on est d’autant plus content que c’est lui qui nous offre la victoire. Un grand merci à tous nos supporters qui se sont déplacés en nombre ( 6 cars) on leur dédie cette victoire et à tous les gens qui nous ont suivi sur les différentes radios et sur les différents sites web qui mettaient le match en direct. L’aventure continue.”

Réaction de Alain Melaye le président de la JAD : ” Je félicite l’équipe pour tout le travail qui a été effectué et tous les spectateurs qui sont venus en nombre. Je pense qu’il y a très peu de clubs qui sont en CFA et qui peuvent faire déplacer 6 cars et 40 voitures particulières pour un match de ce type, ce qui prouve que le club est bien apprecié. On remercie le club de Limoges pour le très bon accueil qui a été fait aussi bien avant le match qu’après le match les gens ont été d’une grande courtoisie. ”

Réaction de Mehdi Khalis auteur d’un très grand match aujourd’hui avec  la JA Drancy  :L’essentiel est fait,  c’est à dire la qualification. Cela a été dur mais  on s’est accroché et  les efforts ont fini par payé. On n’a pas fait une très bonne première mi temps mais ensuite après la pause, le coach nous a recadré un peu et on est revenu avec de meilleures intentions et on a géré mieux la seconde période. Au niveau personnel,  cela va être mon premier huitième et franchement au niveau du tirage à ce niveau là forcement ce sera une très grande équipe  mais ce serait bien de recevoir à Drancy.”

Réaction de Ted Bolongo le héros du match auteur d’un doublé historique :Je suis content déjà personnellement car je n’ai pas été en réussite à ce niveau cette saison, je suis vraiment heureux pour le club et pour  les supporters qui ont fait le déplacement de Drancy jusqu’à Limoges , heureux vraiment pour tout cela.  J’ai entame le match comme si j’étais titulaire, je me suis appliqué et cela a marché, des fois cela marche pas et aujourd’hui ça a payé. JE pense que cela peut être un declic  mentalement car marquer deux buts qui donnent accès aux huitième de finale de coupe de france, cela ne peut être que bénéfique.”


La note des lecteurs :
1 etoile2 etoiles3 etoiles4 etoiles5 etoiles (9 votes, note : 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Popularité:
1 783 lectures
Réactions :
Aucun
Barre d'outils :
Imprimer cet article Imprimer cet article ajoutez votre commentaire ajouter sur delicious ajouter sur digg poster sur facebook importer sur Stumble
Tags relatifs: , , , , , , , ,

Rejoignez- nous sur :     Twitter   ·   Facebook   ·   Dailymotion   ·   Vimeo   ·   YouTube   ·